2 min de lecture Baccalauréat

Réforme du bac : les lycées proposeront 7 spécialités sur les 12 existantes

La réforme du bac prévoit un enseignement reposant sur trois matières principales. À cela viennent s'ajouter des spécialités pour compléter le tronc commun et remplacer les filières L, ES et S.

Jean-Michel Blanquer et Emmanuel Macron, le 3 septembre 2018
Jean-Michel Blanquer et Emmanuel Macron, le 3 septembre 2018 Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

La réforme du baccalauréat continue à prendre forme. Chaque lycée général proposera un choix de sept "spécialités" sur les douze prévues par la transformation de l'examen, qui remplace les séries S, ES et L, par le choix de trois disciplines en Première. 

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a indiqué, ce lundi 3 septembre au Parisien, "Nous allons faire en sorte que les élèves aient un large choix, autour de sept spécialités dans leur établissement ou à proximité. Les cinq spécialités restantes seront implantées de manière à rendre plus attractifs les établissements qui en ont besoin". 

La semaine dernière, des syndicats d'enseignants s'étaient inquiétés du flou sur les modalités de mise en oeuvre de la réforme du bac, que les élèves entrant cette année en classe de Seconde seront les premiers à connaître. Cette réforme met en place un examen resserré autour de quatre épreuves écrites (dont le français et la philo) et d'un grand oral.  

À lire aussi
Des lycéens révisent leur notes une dernière fois avant de passer l'épreuve du bac de philosophie, le 17 juin 2010 dans un couloir d'un lycée parisien, en juin 2010 (Illustration) rentrée scolaire
Examens : Michel Cymes vous aide à mieux gérer le stress de vos ados

Arts, littérature, physique, économie...

Dans la voie générale, les séries S, ES et L sont remplacées par trois matières principales, dites de "spécialité", qui s'ajoutent aux enseignements du tronc commun. Ces trois matières sont ramenées à deux en Terminale et feront l'objet d'épreuves écrites en fin de Terminale. Le SE-Unsa s'est interrogé sur l'offre de formation dans les établissements. Si toutes les spécialités ne sont pas proposées par chaque établissement, n'y-a-t-il pas un risque de remise en cause de l'égalité de l'offre scolaire au niveau national ?, s'est inquiétée l'organisation. 

Ces douze spécialités sont les suivantes : "arts", "biologie-écologie", "histoire-géographie-géopolitique-sciences politiques", "humanités-littérature-philosophie", "langues-littératures et cultures étrangères", "littérature et langues et cultures de l'Antiquité", "mathématiques", "numérique-sciences informatiques", "physique-chimie", "sciences de la vie et de la Terre", "sciences de l'ingénieur", "sciences économiques et sociales".  

Le conseil supérieur des programmes (CSP) publiera ses premiers projets de contenu des spécialités début novembre, projets qui seront mis en consultation pendant un mois auprès des professeurs, a précisé Jean-Michel Blanquer ce lundi. Et l'année de Terminale ne devrait pas changer de nom, a-t-il ajouté. Le nom de "Maturité" avait un temps été évoqué

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Baccalauréat Lycée Rentrée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794641062
Réforme du bac : les lycées proposeront 7 spécialités sur les 12 existantes
Réforme du bac : les lycées proposeront 7 spécialités sur les 12 existantes
La réforme du bac prévoit un enseignement reposant sur trois matières principales. À cela viennent s'ajouter des spécialités pour compléter le tronc commun et remplacer les filières L, ES et S.
https://www.rtl.fr/actu/politique/reforme-du-bac-les-lycees-proposeront-7-specialites-sur-les-12-existantes-7794641062
2018-09-03 17:08:37
https://cdn-media.rtl.fr/cache/t9viySs5XqP1XyKarPo_FA/330v220-2/online/image/2018/0903/7794641282_jean-michel-blanquer-et-emmanuel-macron-le-3-septembre-2018.jpg