1 min de lecture Éducation nationale

Redoublement scolaire : ce qui pourrait changer

ÉCLAIRAGE - Un projet de décret, examiné mercredi 29 novembre par une commission spécialisée, rétablit la possibilité du redoublement, rendu exceptionnel par le précédent gouvernement.

>
École : le redoublement pourrait être rétabli Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP | Crédit Média : Marie Guerrier | Durée : | Date :
Marie Guerrier
Marie Guerrier et Sarah Belien

Le chef d'établissement en collège et lycée ainsi que le conseil de maître à l'école primaire auront à nouveau le droit de décider d'un redoublement. Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, avait indiqué en juin son intention de l'autoriser à nouveau. 

Le texte, examiné ce mercredi 29 novembre par une commission spécialisée avant d'être présenté devant le Conseil supérieur de l'éducation (CSE) le 14 décembre, redonne le pouvoir de décision aux équipes enseignantes. Les parents pourront s'opposer au redoublement de leur enfants. Ils auront la possibilité de faire appel.

L'ancienne ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem avait pris un décret en novembre 2014 affirmant son caractère "exceptionnel". Les redoublements n'étaient jusqu'alors décidés qu'à la demande des parents et à la fin d'un cycle.

À lire aussi
En 2018, les étudiants en herbe utilisent la nouvelle plateforme d'orientation post-baccalauréat, Parcoursup éducation nationale
Parcoursup : "Il y a des critères de sélection inconnus", dénonce un syndicat de lycéens

Un contrat de réussite

Le décret à l'étude fixe un cadre. L'établissement devra proposer un contrat de réussite à l'élève et ses parents dans le but de responsabiliser tout le monde. "Le conseil de classe pourra alerter en cours d'année sur un risque de redoublement, il proposera alors un accompagnement à l'élève (stage, tutorat...)." Le stage peut se faire durant les petites vacances. 

Si à la fin de l'année, le conseil de classe constate que le contrat de réussite n'est pas concluant, ou pas respecté, le chef d'établissement pourra alors imposer le redoublement. Enfin, pendant toute l'année de redoublement, le projet de décret prévoira un nouvel accompagnement de l'élève.


Tout cela ne veut pas dire que le décret va déclencher pléthore de redoublements. Dans un premier temps parce que cela a un coût et qu'il faudrait plus de moyens, et dans un second temps, le sujet a toujours divisé sur son efficacité. Le conseil national d'évaluation du système scolaire cite cependant des études qui montrent que le redoublement n'a pas d'effet sur les performances scolaires à long terme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Gouvernement Jean-Michel Blanquer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791185775
Redoublement scolaire : ce qui pourrait changer
Redoublement scolaire : ce qui pourrait changer
ÉCLAIRAGE - Un projet de décret, examiné mercredi 29 novembre par une commission spécialisée, rétablit la possibilité du redoublement, rendu exceptionnel par le précédent gouvernement.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/redoublement-scolaire-ce-qui-pourrait-changer-7791185775
2017-11-29 12:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hrMgJHcb5Rf4MocVGnMxsw/330v220-2/online/image/2017/1127/7791152301_une-classe-de-college-illustration.jpg