2 min de lecture Croissance

Rebond de la croissance en 2015 : doit-on se réjouir des prévisions de l'Insee ?

REPLAY - Stanislas de Bentzmann, président de CroissancePlus et Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes, ont commenté une note de conjoncture de l'Insee prévoyant une croissance de 1,2% cette année.

>
Rebond de la croissance en 2015 : doit-on se réjouir des prévisions de l'Insee ? Crédit Image : Elodie Grégoire | Durée : | Date :
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et Christelle Rebière

Une nouvelle note de conjoncture publiée jeudi par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) prévoit une accélération de la croissance de l'ordre de 1,2% en 2015, après trois années "ternes". Cette étude anticipe une nette envolée économique qui sera renforcée par un Produit intérieur brut (PIB) soutenu d'ici à la fin de cette année, avec +0,3% aux deuxième et troisième trimestres, puis +0,4% au quatrième. Face à cette nouvelle phase de reprise de l'activité en France, le gouvernement est confiant. La question qui se pose est donc : les entreprises françaises partagent-elles cet optimisme ? 

Stanislas de Bentzmann, président de CroissancePlus, a avoué avoir constaté que certaines entreprises ont commencé à se dégripper peu à peu de la crise pour retrouver progressivement une meilleure atmosphère générale des affaires. Toutefois, il a souligné la partialité de cette relance de la croissance qui ne concerne qu'une partie des secteurs, notamment celui de la technologie qui affiche un important regain d'investissements. En revanche, certains domaines sont complètement en stagnation, voire à l'arrêt, notamment le bâtiment et la distribution. 

Les entreprises de bâtiment et de distribution ne sentent rien pourtant elles représentent une grosse partie de notre économie, d'où le son de cloche des dirigeants sur le terrain car il y a peu de croissance pour eux.

Stanislas de Bentzmann, président de CroissancePlus
Partager la citation

Les prévisions personnelles de Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes, rejoignent celles de l'Insee car il avait prévu 1,3% de croissance pour 2015. Toutefois, il a précisé que ce chiffre est encore très faible. Il a estimé que les signes sont légèrement positifs mais ne sont pas assez exceptionnels. Ce qui est essentiel c'est de trouver un moyen pour accélérer cette croissance dont le rythme est déjà en train d'augmenter, selon lui.

On pourrait par exemple relancer le bâtiment car cela va très vite créer de l'emploi. Par ailleurs, ce sera très utile du point de vue où des centaines de milliers de personnes sont à la recherche de logement en France.

Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Croissance Économie Relance économique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants