1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. RATP : la CGT appelle les conducteurs de bus à la grève de mardi à jeudi
2 min de lecture

RATP : la CGT appelle les conducteurs de bus à la grève de mardi à jeudi

Les syndicats de la RATP appellent à la grève à partir du mardi 19 mars. En cause notamment : l'ouverture de la concurrence des lignes d'autobus.

Un bus de la RATP (illustration)
Un bus de la RATP (illustration)
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Leia Hoarau & AFP

La CGT de la RATP appelle les conducteurs de bus à la grève mardi 19, mercredi 20 et jeudi 21 mars, à l'occasion de l'examen au Sénat du projet de loi d'orientation des mobilités (LOM), qui porte notamment sur l'ouverture à la concurrence des lignes de bus de la régie. Le syndicat appelle "les machinistes-receveurs" des autobus de la RATP en Île-de-France à se mobiliser "dans les dépôts dès 4h" mardi, "et les deux jours suivants". 

"Non à la concurrence, pas touche à notre statut" et "à nos conditions de travail", écrit-il dans un tract. La CGT-RATP s'oppose au "démantèlement" de la Régie autonome des transports parisiens, "entreprise publique de service public". Elle dénonce aussi "le transfert automatique du personnel" de conduite et de maintenance des bus "dans les filiales de droit privé ou chez les concurrents", après l'entrée en vigueur de la concurrence.

La CGT-RATP appelle également "l'ensemble des agents" de la régie à faire grève mardi dans le cadre de la journée d'action interprofessionnelle nationale, a indiqué son secrétaire général, Bertrand Hammache. Le syndicat les appelle aussi à participer à la manifestation parisienne, organisée par la CGT, FO, Solidaires et les organisations de jeunes Unef (étudiants) et UNL (lycéens).

Un changement de régie à partir de 2021

Les lignes d'autobus de la RATP en Île-de-France seront ouvertes à la concurrence à partir du 1er janvier 2025. La LOM doit fixer le cadre social dans lequel s'ouvrira ce secteur, en déterminant les droits des salariés et les modalités de transfert des personnels, en cas de perte d'un marché par leur employeur. L'ouverture à la concurrence des autres lignes de bus de la région parisienne (situées en grande couronne et pas exploitées par la RATP) est prévue pour janvier 2021.

À écouter aussi

Le projet de loi d'orientation des mobilités sera examiné en séance au Sénat, en première lecture, à partir de mardi et jusqu'au 2 avril. Après le vote du Sénat, ce projet de loi arrivera en juin à l'Assemblée nationale. Son adoption définitive est prévue pour juillet.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/