1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Ramadan 2020 : 3 questions sur le mois sacré des musulmans
2 min de lecture

Ramadan 2020 : 3 questions sur le mois sacré des musulmans

ÉCLAIRAGE - D'ici quelques jours, les musulmans du monde entier vont débuter le ramadan, la majorité d'entre eux étant confinés pour endiguer l'épidémie de coronavirus.

Un Français de confession musulmane prie pendant le ramadan dans la mosquée Ennour au Havre en mai 2018
Un Français de confession musulmane prie pendant le ramadan dans la mosquée Ennour au Havre en mai 2018
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Photo Esther
Esther Serrajordia
Journaliste

La date officielle n'est pas encore connue mais d'ici quelques jours, le ramadan va commencer. Une journée qui fait partie des plus attendues pour les musulmans du monde entier. 


Durant le ramadan, les musulmans pratiquants sont appelés à respecter un jeûne du lever au coucher du soleil, et ce pendant un cycle lunaire. "Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et ne rompez le jeûne que lorsque vous le verrez aussi", aurait prescrit le Prophète dans un hadith (commentaire oral).

Cette année, le mois du ramadan tombe au moment où des milliards d'habitants de la planète sont confinés, et sera donc particulier pour un grand nombre de fidèles. "Nos coeurs pleurent", se désole le muezzin de la Grande Mosquée de La Mecque, la ville sainte de l'islam, désertée en raison de la pandémie de Covid-19 et du confinement généralisé dans les pays du Moyen-Orient.

1. Quand commence-t-il ?

Le début du Ramadan dépend du cycle lunaire. La Grande Mosquée de Paris a indiqué qu'une nuit du doute serait mise en place le 23 avril prochain à partir de 18 heures. La réunion se tiendra en comité restreint, "en présence du Président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, des membres du bureau du CFCM, des présidents des fédérations musulmanes et des autorités religieuses de la Grande Mosquée de Paris", relaie le site de l'institution.

À lire aussi

Si le croissant de Lune est aperçu, le ramadan débutera dès le lendemain, vendredi 24 avril. Si rien n'est visible à l'oeil nu, alors les musulmans commenceront le ramadan le samedi 25 avril. Pour l'instant, les calculs astronomiques semblent pencher pour un début vendredi prochain, mais sans constat visuel pas de certitude. 

2. Quels sont les interdits ?

Durant le mois de jeûne, les musulmans n'ont pas le droit de manger ni de boire quoique ce soit, de l'aube au crépuscule. Cela correspond aux heures de prière, celle du matin est appelée "Fajr", c'est après cette dernière que les interdictions prennent effet, jusqu'au "Maghreb", la prière du soir mettant fin au jeûne de la journée. 

Certaines autres pratiques sont prohibées. Les relations sexuelles sont interdites. Fumer une cigarette ou quoique ce soit d'autre est également impossible durant le mois sacré.

3. Le confinement aura-t-il un impact ?

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé aux pays "d'empêcher un grand nombre de personnes de se rassembler dans des lieux associés aux activités du ramadan, tels que les lieux de divertissement, les marchés et les magasins". 

Ainsi, par exemple, les autorités saoudiennes ont suspendu le petit pèlerinage, la omra, à La Mecque et Médine. Les autorités religieuses de plusieurs pays, comme en Arabie saoudite ou en Egypte, ont soutenu ces restrictions, insistant sur la nécessité de prier à la maison et éviter les rassemblement.

Si le confinement empêche les festivités, il ne dispense pas les musulmans "en bonne santé" de jeûner "comme les années précédentes", temporise l'OMS. Les patients atteints du Covid-19 sont en revanche appelés à consulter leurs médecins concernant la pratique du jeûne "comme ils le feraient pour toute autre maladie", ajoute l'organisation.

La rédaction vous recommande
En Direct
/