1 min de lecture Sécurité routière

Radars : comment l'État veut lutter contre les actes de vandalisme

Pour éviter qu'ils ne soient recouverts de peinture, les nouveaux radars fixes devraient être installés en hauteur. Les actes de vandalisme sur les radars coûtent environ 10 millions d'euros par an à l'État.

Un radar tronçons (Illustration)
Un radar tronçons (Illustration) Crédit : SIPA
Marie Sasin
Marie Sasin
Journaliste

Peinture, tags, dégradations... Les radars sont souvent en proie à des actes de vandalisme qui coûtent environ 10 millions d'euros par an à la France. Afin de les éviter, l'État va mettre en place de nouveaux radars afin de limiter au mieux ces détériorations, explique Le Parisien ce jeudi 23 août

Alors que 2.016 radars vitesse fixes étaient déployés au 1er juillet 2017, d'après le site de la Sécurité routière, les nouveaux appareils seront donc inaccessibles afin de réduire au mieux la facture liée aux dégradations. "Certains sont déjà indétectables", précise le quotidien.

Les nouveaux radars fixes seront donc installés sur des "points hauts" ou "fixés en ville sur du mobilier urbain". "Difficilement accessibles", cela permettra d'éviter qu'ils soient recouverts de peinture. 

Des contrôles multiples

Ces nouveaux radars ne contrôleront pas que la vitesse des véhicules. Ils "seront capables de flasher un véhicule qui roule trop près d’un autre, de repérer un automobiliste qui téléphone au volant ou qui n’a pas mis sa ceinture de sécurité", détaille également Le Parisien. 

À lire aussi
Une femme téléphone au volant de sa voiture, le 18 novembre 2018 en Corse. sécurité routière
Téléphone au volant : le permis de conduire retenu en cas d’infraction double

Quant aux radars avec des flashs indétectables. Il en existe déjà, installés dans des voitures banalisées. 386 voitures équipés de ces radars circulent actuellement, précise Le Parisien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Radars Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants