2 min de lecture Sécurité

Quel dispositif de sécurité pour les fêtes de fin d'année ?

Un an après les attaques à Berlin et Istanbul à cette époque de l'année, le plan Vigipirate est en place en France à l'approche des fêtes.

Des policiers patrouillent aux Galeries Lafayette à Paris le 22 décembre 2017
Des policiers patrouillent aux Galeries Lafayette à Paris le 22 décembre 2017 Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

La menace terroriste pèse toujours lourdement sur l'Europe, et a fortiori la France. Si aucun attentat de masse n'a été perpétré depuis le 14 juillet 2016 à Nice sur notre territoire, le ministère de l'Intérieur rappelle que le danger n'est pas écarté en cette fin 2017. 

L'an dernier, à cette époque, Berlin a été meurtrie par un attentat à la voiture-bélier, quand Istanbul, quelques semaines plus tard, sera attaquée le soir du 31 décembre. 39 morts dans une attaque à l'arme à feu dans une boîte de nuit de la ville touristique.

À l'approche des fêtes, le plan Vigipirate est activé sur "l'ensemble du territoire national", a indiqué un communiqué du ministère de l'Intérieur qui a déjà "adressé un télégramme aux préfets le 8 décembre dernier" afin de leur rappeler "les mesures de sécurisation spécifiques à mettre en oeuvre". 

À lire aussi
Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur Gilets jaunes
Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : "L'ordre républicain a été maintenu", dit Castaner

97.000 effectifs de sécurité sur le territoire

Avec un focus sur les lieux qui concentrent la foule - comme les marchés de Noël, les lieux de culte, les transports publics -, ce ne sont pas moins de 97.000 effectifs de force de sécurité qui seront déployés sur le territoire les 24 et 25 décembre prochains. Le communiqué du cabinet de Gérard Collomb apporte des précisions : 54.000 policiers, 36.000 gendarmes, et 7.000  militaires de l’opération "Sentinelle".

Des périmètres de protection peuvent aussi être établis à la demande des préfets, possibles avec l'application de la loi antiterroriste depuis le 1er novembre 2017. Ces mesures seront également appliquées à l'occasion des fêtes de Noël des orthodoxes qui se célèbrent les 6 et 7 janvier.

900 membres des forces de l'ordre pour l'Île-de-France

Sur l'Île-de-France uniquement, 900 membres des forces de l'ordre ont été appelés pour renforcer les effectifs habituels à Paris et en petite couronne, 400 policiers et 500 militaires. Pendant toute la période des fêtes, ils vont protéger les sites touristiques, les grands magasins, les artères très fréquentées. 

La volonté affichée par le préfet de Paris, Michel Delpuech, à l'époque de la présentation de ce plan, est de créer le nombre sur le terrain, pour être le plus dissuasif possible. Un plan qu'il faudra également réadapter le 31 décembre. Ce soir-là, entre 500 et 600.000 personnes sont attendues sur les Champs-Élysées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Noël Fêtes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791549675
Quel dispositif de sécurité pour les fêtes de fin d'année ?
Quel dispositif de sécurité pour les fêtes de fin d'année ?
Un an après les attaques à Berlin et Istanbul à cette époque de l'année, le plan Vigipirate est en place en France à l'approche des fêtes.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/quel-dispositif-de-securite-pour-les-fetes-de-fin-d-annee-7791549675
2017-12-23 08:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EMXYGH9RfqWpnXOSEgmLsg/330v220-2/online/image/2017/1222/7791549742_des-policiers-patrouillent-aux-galeries-lafayette-a-paris-le-22-decembre-2017.jpg