1 min de lecture Française des jeux

Privatisation de la Française des Jeux : attention aux sites frauduleux

L'Autorité des marches financiers (AMF) met en garde les particulier à propos de faux sites se présentant comme intermédiaires pour l'achat d'actions de la Française des Jeux (FDJ).

Le logo de la Française des jeux. (illustration)
Le logo de la Française des jeux. (illustration) Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Entrez dans l'histoire, entrez dans le capital", affirme le site de la Française des Jeux (FDJ). Depuis le jeudi 7 novembre, les particuliers peuvent investir au capital de l'entreprise. À cette occasion, l'Autorité des Marchés financiers (AMF) a noté l'apparition de sites frauduleux se présentant comme des intermédiaires financiers entre les épargnants et la FDJ.

"Le nom de la Française des Jeux est susceptible d’être utilisé ici de manière abusive", prévient l'AMF. Souvent, les sommes d'argent confiées à ces intermédiaires financiers frauduleux "disparaissent purement et simplement, sans possibilité de les recouvrer".

Le régulateur conseille aux particuliers de se renseigner sur les intermédiaires agréés en consultant les sites du registre des agents financiers et du registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance.

"Si le prestataire ne figure sur aucune de ces deux dernières listes, nous vous invitons fortement à ne pas répondre à ses sollicitations car il est susceptible d’être en infraction avec la législation applicable, voire d’agir frauduleusement", explique l'AMF. L'achat d'actions est ouvert aux particuliers, sous conditions, jusqu'au mardi 19 novembre, 20 heures.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Française des jeux Actionnaires Privatisation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants