1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Prévention routière : l'usage des trottinettes davantage encadré
1 min de lecture

Prévention routière : l'usage des trottinettes davantage encadré

La vitesse de la trottinette est désormais limitée à 25 km/h. En cas d'infractions, vous serez passibles d'une amende salée qui peut grimper à 1.500 euros, voire 3.000 euros en cas de récidive.

Femme tuée dans un accident de trottinette : deux personnes interpellées (illustration)
Femme tuée dans un accident de trottinette : deux personnes interpellées (illustration)
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Prévention routière : l'usage des trottinettes davantage encadré
00:01:32
Prévention routière : l'usage des trottinettes davantage encadré
00:01:32
PSG-Bayern : les Marseillais terrorisés à l'idée d'une victoire parisienne
00:01:07
RTL Matin Week-end du 23 août 2020
02:50:08
Christophe Bourroux - édité par Sarah Ugolini

Si vous envisagez d'utiliser une trottinette pour la fin de vos vacances, ou à la rentrée, soyez prudents. D'autant plus que les règles changent, évoluent pour inciter les usagers à ne pas faire n'importe quoi, notamment par la vitesse.

À trottinette, la vitesse maximale est désormais limitée à 25 km/h. En cas de violation de cette limitation, vous encourez une amende salée qui peut grimper à 1.500 euros, voire 3.000 euros en cas de récidive. L'usage des trottinettes est de plus en plus encadré, insiste Thomas Thieulin de la prévention routière. Pour éviter l'anarchie, les règles évoluent très vite. 

"C'est un mode de transport qui est individuel, donc il est là aussi interdit de s'y déplacer à plusieurs", assure-t-il. "Il ne faut pas non plus faire de la trottinette téléphone en main ou avec des écouteurs". 

La prévention routière conseille le port du casque

Si vous possédez une trottinette, désormais l'assurance est également obligatoire. "Si vous utilisez une trottinette en libre-service, a priori vous êtes couverts. En revanche, si vous achetez une trottinette, ou si vous utilisez une trottinette qui n'est pas en libre-service, il faut vraiment vérifier que vous êtes couverts en cas d'accident", insiste Thomas Thieulin.

À lire aussi

Pour être visibles, sachez que vous devez porter de nuit, ou de jour quand la visibilité est faible, un "équipement rétro-réfléchissant" comme un gilet ou un brassard fluo. Enfin, même si le port du casque n'est pas obligatoire, la prévention routière le conseille fortement. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/