1 min de lecture Auto

Un conducteur détourne son attention 910 fois sur un trajet de 660 km

D'après une expérience à laquelle s'est prêté Christophe Bourroux, sur un trajet de 660 km, le conducteur détourne son attention 30 minutes. Soit 65 kilomètres sans regarder la route.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Prévention routière : attention à la distraction au volant Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux édité par William Vuillez

Dans le cadre de sa campagne de sensibilisation sur l’usage du téléphone au volant, le Groupe Sanef en partenariat avec RTL a mené avec Christophe Bourroux, une expérimentation sur un trajet Paris-Metz-Paris afin d’évaluer les risques liés à la distraction au volant. Les résultats de cette expérience sont édifiants. 

Au départ de RTL à Neuilly-sur-Seine le 30 septembre, Christophe Bourroux a fait l'aller-retour entre Paris et Metz, soit 660 kilomètres, le tout équipé de lunettes de eye-tracking. Ces lunettes de l’entreprise Tobii pro, permettent d’enregistrer tous les mouvements des yeux et de savoir où le conducteur focalise son attention. Sur ce trajet, notre expert automobile a détourné son attention de la route pendant 29 minutes 50 secondes, soit 65 kilomètres sans regarder la route

"Je n’ai pas le sentiment d’avoir été distrait. J’ai conduit comme à mon habitude, et comme j’imagine des milliers d’automobilistes", confie Christophe Bourroux. "Seulement voilà, c’est une accumulation de petits gestes (passer et recevoir des appels, consulter son GPS, sélectionner ma musique sur mon smartphone...) qui finalement, vous mettent vraiment en danger. Sans regarder la route, le temps de réaction s’allonge et un freinage d’urgence par exemple devient impossible. Les résultats font froid dans le dos !", ajoute-t-il.

L'attention baisse de 79% lorsqu'on consulte son téléphone

L’étude confirme que le téléphone reste le distracteur le plus important dans le véhicule, avec
plus de 10 minutes 25 cumulées sans regarder la route. En outre, elle démontre que l’attention sur la route chute de 79% lorsque le conducteur consulte son téléphone.

À lire aussi
Un poids-lourd bloqué par la neige à Tournon-sur-Rhône en Ardèche, le 15 novembre 2019. Connecté
Waze lance un mode hiver pour signaler l'enneigement des routes

Sur les 5 dernières années, le facteur "inattention" reste un facteur significatif puisqu’il
représente 15% des accidents mortels. La distraction la plus commune reste l’utilisation du téléphone au volant. L’expérimentation relève à l’inverse que le passager ne représente pas une grande source de distraction pour le conducteur. 

En effet, présent sur la moitié du trajet, celui-ci détourne l’attention 110 fois mais sur des durées infimes et plus faibles que le téléphone (soit 56 secondes au total d’inattention).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Prévention routière Sécurité routière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants