1 min de lecture Marseille

Préfet du Rhône évincé : "Il ne faut pas qu'il soit l'arbre qui cache la forêt"

INVITÉ RTL - Jean-François Carenco, ancien préfet et président de l'Association du corps préfectoral, réagit à l'éviction d'Henri-Michel Comet.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Préfet du Rhône évincé : "Il ne faut pas qu'il soit l'arbre qui cache la forêt" Crédit Image : Laurent Cipriani / POOL / AFP | Crédit Média : Stéphane Carpentier,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière et Stéphane Carpentier

Après les "graves dysfonctionnements" des services administratifs ayant conduit à la remise en liberté d'Ahmed Hanachi, ce Tunisien de 29 ans à l'origine de l'attaque au couteau à Marseille, Henri-Michel Comet, le préfet du Rhône, a été démis de ses fonctions par Emmanuel Macron. Pour Jean-François Carenco, ancien préfet et président de l'Association du corps préfectoral, ce n'est "pas une sanction ni un limogeage".

"C'est désagréable, je connais bien Henri-Michel Comet, c'est un problème de fond. Je ne dis pas que c'est normal, il n'est pas coupable, il n'a rien volé, mais il assume. Il ne faut pas qu'il soit l'arbre qui cache la forêt", a ajouté Jean-François Carenco, invité de RTL. "J'ai regardé le dispositif en place, il a dysfonctionné, c'est clair. Les préfets doivent assumer leurs responsabilités, mais il ne faut pas que ça cache d'autres questions", a poursuivi l'ancien préfet du Rhône.

La nomination du successeur d'Henri-Michel Comet n'a pas tardé. Selon une information de RTL, il s'agit de Stéphane Bouillon, préfet de la région PACA, dont le choix a été entériné ce mercredi au cours du Conseil des ministres.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Marseille Rhône Administration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants