2 min de lecture Électricité

Pourquoi risque-t-il d'y avoir des coupures d'électricité en février ?

Barbara Pompili a expliqué ce jeudi qu'il risquait d'y avoir des "coupures très courtes", en raison de difficultés d'approvisionnement liées à la crise sanitaire.

>
Pourquoi risque-t-il d'y avoir des coupures d'électricité en février ? Crédit Image : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date :
Coline Daclin et AFP

La France va peut-être connaître des coupures d'électricité pendant l'hiver. La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a prévenu les Français ce jeudi 19 novembre sur BFMTV, il pourrait s'agir de "coupures très courtes", qui auraient lieu au mois de février. 

En cause : la crise sanitaire, une fois de plus. La pandémie de Covid-19 et le confinement ont retardé le planning de maintenance des réacteurs nucléaires, alors que les travaux sont normalement faits en prévision de l'hiver, pour anticiper les hausses de consommation liées au chauffage. En pratique, 13 réacteurs ne produiront pas d'électricité en février, contre deux à quatre les années précédentes. Or, 70% de la production électrique en France se fait grâce au nucléaire. 

La situation pour l'hiver est celle d'un "mois de décembre plus serein que prévu, un mois de janvier normalement tendu en cette période statistiquement la plus froide de l'année, et enfin un mois de février difficile", a précisé lors d'une conférence de presse le président du Réseau de transport d'électricité (RTE) Xavier Piechaczyk. 

En cas de vague de froid, si la consommation en électricité augmente trop ou pendant trop longtemps, le réseau pourrait mettre en place des coupures localisées et temporaires, en épargnant les établissements les plus sensibles comme les hôpitaux. L'idée est de "délester" un peu le réseau, mais cela ne se fera qu'en dernier recours.

À lire aussi
Un particulier règle sa chaudière (illustration) pollution
Fin des chaudières à gaz : 100.000 emplois menacés

Les coupures d'électricité seraient organisées pendant deux heures, pour 200 000 foyers environ à la fois. En revanche, "il n'y aura pas de 'blackout'", a assuré Barbara Pompili, donc pas de coupure généralisée. 

Pour éviter d'en arriver là, mieux vaut donc faire attention à sa consommation d'électricité. RTE a ainsi annoncé ce jeudi la généralisation à toute la France du dispositif "Ecowatt", qui guide les personnes sur leur consommation grâce à un site internet, et leur envoie un texto quand le système est en tension pour baisser ou décaler leurs activités. 

Barbara Pompili a également dénoncé le système français, "trop dépendant du nucléaire". Pour éviter ce type de situation, il faudrait selon elle "se diversifier" dans notre production d'électricité. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Électricité Consommation électrique Barbara Pompili
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants