1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Pourquoi les éoliennes en mer restent un mirage
1 min de lecture

Pourquoi les éoliennes en mer restent un mirage

Six parcs devaient être construits au large des côtes françaises. Pour l'instant, il n'y en a aucun. Des éoliennes qui ne sont pas prêtes d'être construites.

Trois parcs d'éoliennes doivent bientôt être construits au large des côtes françaises
Trois parcs d'éoliennes doivent bientôt être construits au large des côtes françaises
Crédit : DR
Pourquoi les éoliennes en mer restent un mirage
01:55
Pourquoi les éoliennes en mer restent un mirage
01:56
Virgine Garin
Virginie Garin
Animateur

C'est un vrai échec pour l'instant. Et pourtant Nicolas Sarkozy, quand il était président, puis François Hollande, y ont cru. Ils avaient de grandes ambitions. La France a des côtes et du vent. L'idée était d'installer des éoliennes en mer pour  produire au moins l'équivalent d'un réacteur nucléaire en 2020. Il n'y en a toujours aucune. Quatre parcs ont été autorisés en Bretagne et Normandie. Les travaux n'ont pas débuté. Trois sont attaqués par des associations. En Allemagne et au Royaume-Uni, des centaines d'éoliennes ont poussé dans la mer et produisent aujourd'hui une électricité rentable, presque deux fois moins cher que celle que des futurs EPR nucléaires.

Que s'est-il passé ? La France, qui ne jurait que par le nucléaire, est partie en retard. Le feu vert a été donné au Grenelle de l'environnement en 2007. Arrivée au pouvoir, la gauche a poursuivi le projet. Mais les gouvernements se sont suivis avec la même ambition - développer une filière française industrielle -, qui a échoué. Areva s'apprête à se désengager. Alstom avait construit une usine à Saint-Nazaire ; elle l'a vendue aux Américains. Les Français n'ont pas été bons, et le retard est énorme.
Alors cela se fera - c'est une énergie qui fonctionne -, mais l'objectif de 2020 ne sera jamais atteint. Cela ne veut pas dire que l'éolien va mal dans notre pays. Sur terre, le développement se poursuit. Ainsi 6.000 mats ont été déjà construits. Ils fournissent 5% de notre électricité. C'est en progrès, même si en Allemagne la part est de 10%. En Espagne, elle atteint 20%. C'est même 40% au Danemark.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/