4 min de lecture Société

Pourquoi les adolescents passent-ils autant de temps au lit ?

Les jeunes français passent de plus en plus de temps dans leur lit, indique "Le Monde", au point d'y avoir développé des positions adaptées à chaque activité.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Pourquoi les adolescents passent autant de temps au lit ? Crédit Image : FRANK PERRY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
Journaliste RTL

Nos ados ont du mal à se lever le matin. Normal, ils passent leur temps au lit. Dans Le Monde, Michel Dalloni nous explique qu'ils dorment, ils mangent, ils font leurs devoirs tout en restant connectés, dans leur lit ! Argumentation de Camille, 17 ans. "Quand je rentre des cours, je suis en état de mort avancée". 

"Me mettre au lit en fin d'après-midi , c'est devenu ma façon de vivre", explique la jeune fille. Camille imite le nem décrit Le Monde, roulée bien serrée dans sa couette, telle la farce d'un pâté impérial vietnamien dans sa galette de riz.

Ses parents furent amusés, puis compréhensifs, consternés, agacés et moralisateurs, puis énervés et désormais effondrés. Azaro, en lycée professionnel agricole, file lui aussi rejoindre son matelas dès qu'il le peut, et il le peut souvent. 

Le journaliste a répertorié 6 positions pour occuper son lit en mode jeunes, le nem, on en a déjà parlé, mais aussi l'étoile de mer, sur le dos ou sur le ventre ou encore le Geronimo, jambes en tailleur, couette sur le dos, ça permet de manger. Toujours dans Le Monde, le psychothérapeute Pierre Lassus rassure les parents : cette période de retrait est une étape nécessaire à la construction de l'ado ! 

À lire aussi
Nicole Belloubet sur RTL PMA
PMA : une "malédiction" pour Bellamy, "une chance" lui répond Belloubet sur RTL

En voilà un qui ne fait pas l'étoile de mer dans son lit, il n'a pas le temps, c'est Jean-Michel Blanquer. "Le funambule", comme le surnomme aujourd'hui Paul Quinio dans Libération. Parce que le ministre de l'Education nationale colle très bien au "en même temps" initial du président Macron. 

Les conseils de Bernard Pivot pour une dictée moderne

Dans sa main gauche, le dédoublement des classes de CP en zones difficiles et dans sa main droite, une posture pédagogique conservatrice explique Libé. Une révolution silencieuse mais très macronienne. 

Silencieuse, peut-être pas, parce qu'il est dans tous vos journaux en ce jour de rentrée des classes, Jean-Michel Blanquer. Dans Le Parisien, dans une interview, il prévient, "les évaluations deviendront une habitude, comme la photo de classe". 

Dans l'ombre du ministre, comme chaque année, on retrouve aussi dans vos journaux, Bernard Pivot, le chantre de la dictée. Dans La Croix, le journaliste littéraire incite les profs à transformer la dictée quotidienne exigée par Jean-Michel Blanquer en plaisir, en s'emparant de textes littéraires d'aujourd'hui: du Philippe Sollers, du Patrick Modiano, du Annie Ernaux. Et pas un Balzac un peu vieillot. 

Mais c'est "la curieuse rentrée "qu' évoque Yves Harté dans Sud-Ouest. Car c'est une autre cour que celle des récréations qui retient toutes les attentions, celle de l'Élysée. Et l'éditorialiste poursuit : "En une semaine, la marche en avant du pouvoir macronien qui jusqu'alors semblait inexorable, s'est tout à coup interrompue".

L'Élysée à un moment charnière

"Remaniement : Macron veut relancer sa rentrée", titre Les ÉchosUn remaniement qui ne se limiterait pas au seul Nicolas Hulot, croit savoir le quotidien économique, et de citer le départ de Françoise Nyssen de la Culture, et de Jacques Mezard de la Cohésion des territoires. 

Et Pierre Frehel, du Républicain Lorrain d'enfoncer le clou : "L'Élysée et Matignon ont beau minimiser ces contrariétés, elles les préoccupent. Et chacun attend que le Président reprenne la main. C'est pour lui le prix de la solitude altière dans laquelle il donne l'impression de s'être claquemuré pour le meilleur comme pour le pire". 

En tout cas,c'est le bon moment pour prendre de bonnes résolutions au travail : La Croix fait une double page pour détailler 7 pistes pour améliorer notre qualité de vie au boulot, et d'abord avis aux chefs petits et grands : il faut se convertir au management bienveillant. Parce que les Français sont démotivés ! 

La part des salariés très engagés dans leur travail est passée de 42% en 2009 à 28% seulement en 2017 et un ancien médecin urgentiste, Philippe Rodet explique : "C'est physiologique, le stress réduit la motivation. Il faut donc encourager et remercier". 

Les confidences d'Al PAcino

Le Midi Libre aussi se préoccupe de la rentrée des grands. À la Une : "Nos dix conseils anti-blues". Et parmi les 10,  celui-ci: "Prenez soin de vous". Car Le Midi Libre vous le confirme : "Vous n’êtes pas une poubelle mais un être précieux, tenez le vous pour dit !"  

En voilà un qui se remémore ses années d'école dans les pages culture du Figaro, c'est Al Pacino. La star du cinéma est aussi le roi des planches, il a beaucoup joué Shakeaspeare notamment et il sera en octobre à Paris pour une conférence -spectacle sur sa carrière. 

L'occasion pour Al Pacino de se souvenir de ses débuts sur scène, à l'école : "J'avais 11-12 ans et je devais représenter l'Italie dans une pièce sur la diversité américaine, ce qui pour moi était très étonnant car je ne savais même pas où était l'Italie. Mes grands-parents ne parlaient italien que quand ils ne voulaient pas que je comprenne", confie-t-il. 

"Je me souviens avoir scruté une fille aux cheveux noirs, qui elle aussi devait représenter l'Italie, curieux de voir à quoi ressemblait une italienne". Un souvenir d'école qui lui est sûrement revenu au moment d’interpréter Michael Corléone dans Le Parrain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Adolescence Sommeil
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794631887
Pourquoi les adolescents passent-ils autant de temps au lit ?
Pourquoi les adolescents passent-ils autant de temps au lit ?
Les jeunes français passent de plus en plus de temps dans leur lit, indique "Le Monde", au point d'y avoir développé des positions adaptées à chaque activité.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pourquoi-les-adolescents-passent-autant-de-temps-au-lit-7794631887
2018-09-03 10:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IM6fbmjzHJM8ZtXdU0Tj2g/330v220-2/online/image/2018/0903/7794633001_les-eleves-d-un-lycee-dans-la-cour-de-recreation-illustration.jpg