1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pourquoi le CNRS va enregistrer tous les accents français
1 min de lecture

Pourquoi le CNRS va enregistrer tous les accents français

Le CNRS lance un camion à travers toute la France, pour collecter et enregistrer toutes les langues et accents, afin de voir comment les langues de notre pays ont évolué.

Le logo du CNRS
Le logo du CNRS
Crédit : AFP / Archives, Lionel Bonaventure
Pourquoi le CNRS va enregistrer tous les accents français
00:03:09
Laurent Marsick - édité par William Vuillez

Le camion "écouter-parler" du CNRS et du ministère de la Culture part en tournée dans toute la France. L'enjeu : collecter et enregistrer toutes les langues parlées dans notre pays. Tout a commencé il y a 100 ans, quand on a pu commencer à enregistrer la parole. Un linguiste qui s'appelait Ferdinand Brunot a eu l'idée de sillonner la France avec un camion enregistreur. En 1912 par exemple, il gare son camion laboratoire dans le Berry et il enregistre deux dames qui discutent. 

"L'idée, c'était de se dire que la diversité des langues était en train de disparaître", explique Olivier Baude, enseignant chercheur en linguistique au CNRS. 100 ans après, le CNRS et le ministère de la Culture lancent donc une nouvelle tournée, l'idée étant de voir comment les langues de notre pays ont évolué. "Il y a plus de 600 langues qui sont aujourd'hui transmises sur l'ensemble du territoire. Il y a des centaines de variétés qui existent. On va les collecter, aller voir les gens", dit-il.

Le CNRS décortique ensuite les accents, le lexique, le vocabulaire, la tournure des phrases. Tout se passe dans un camion, avec des petits fauteuils et une borne enregistreuse au milieu. "On demande aux gens de s'asseoir et de discuter. L'ensemble de ces conversations sont conservées, traitées sur des plateformes technologiques du CNRS pour qu'immédiatement des chercheurs, quelle que soit leur discipline, puissent travailler dessus", poursuit Olivier Baude.

Il y a l'aspect patrimonial évidemment, mais ces enregistrements ont aussi une visée très pratique. Pour l'industrie du langage, c'est tout simplement l'assistant vocal de votre téléphone, Siri. "Il y a même maintenant des industriels du côté des technologies du langage qui utilisent ces enregistrements-là avec de l'intelligence artificielle pour justement créer des bases de données importantes pour qu'on puisse parler à son téléphone avec un accent de Bretagne, du nord, du sud", explique Olivier Baude.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire