1 min de lecture ADN

Pourquoi des animaux peuvent régénérer leurs corps comme Wolverine mais pas nous

Des chercheurs en biologie américains ont étudié l'origine du processus de régénération. De quoi permettre de mieux comprendre comment cette étonnante capacité fonctionne.

Deux lézards à Sidney (Australie), le 2 avril 2010
Deux lézards à Sidney (Australie), le 2 avril 2010 Crédit : TORSTEN BLACKWOOD / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

En plus de Wolverine, les lézards, les salamandres et les anémones peuvent régénérer une partie de leur corps en cas de perte de celle-ci. Une prouesse biologique impossible pour l'Homme, dont le corps n'est capable que de refermer et cicatriser des plaies. 

Mais grâce à l'étude de chercheurs en biologie organique et en biologie de l'évolution de l'université Harvard (Cambridge, Angleterre), publiée sur le site de l'université anglaise, le mécanisme de la régénération s'éclaircit.

Selon les chercheurs, la régénération est commandée par un morceau d'ADN non codant qui contrôle le gène EGR (pour "early growth response"). Ce gène a pour rôle d'activer ou de désactiver, comme un interrupteur, les gènes responsables de la régénération directe d'une partie du corps d'un animal ou d'un végétal. Mais alors, pourquoi l'Homme n'est-il pas capable d'en faire autant ?

À lire aussi
Des macaques clonés en novembre 2018, à l'Institut de recherche de Shangaï (illustration) expérience
Chine : des singes reçoivent un gène humain et développent de meilleures capacités

Un mécanisme légèrement différent

"C'est une question très naturelle de regarder la nature et de penser : 'si un gecko peut le faire, pourquoi pas moi ?'", explique Mansi Srivastava, directrice des recherches, dans l'étude. Même si les chercheurs relèvent la présence des gènes nécessaires à la régénération dans le génome humain, ils parviennent également à expliquer leur non-capacité à les utiliser pleinement. "Nous pensons que certaines des réponses (biologiques) ne proviennent pas de la présence ou de non de certains gènes, mais de la manière dont ils sont connectés ou mis en réseau".

Ainsi, la différence entre l'Homme et les êtres capables de se régénérer ne vient pas de l'interrupteur, qui est présent dans les deux cas, mais du "câblage" à l'arrière. L'Homme ne possède pas les connexions nécessaires qui permettent au gène d'envoyer le message de régénération dans nos cellules, d'où notre incapacité à recréer entièrement une partie perdue de notre corps.

Les scientifiques précisent néanmoins que leurs recherches équivalent à "gratter la surface" du problème. Beaucoup de choses sont encore à découvrir quant à cette capacité étonnante... "Il y a un tout autre aspect de la façon dont le génome interagit à plus grande échelle", précise la biologiste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
ADN Insolite Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797247441
Pourquoi des animaux peuvent régénérer leurs corps comme Wolverine mais pas nous
Pourquoi des animaux peuvent régénérer leurs corps comme Wolverine mais pas nous
Des chercheurs en biologie américains ont étudié l'origine du processus de régénération. De quoi permettre de mieux comprendre comment cette étonnante capacité fonctionne.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pourquoi-des-animaux-peuvent-regenerer-leurs-corps-comme-wolverine-mais-pas-nous-7797247441
2019-03-21 19:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GDB_TEui_QiCs2963N29Pg/330v220-2/online/image/2015/0706/7779018115_deux-lezards-a-sidney-australie-le-2-avril-2010.jpg