1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pôle Emploi : 10% des annonces présentent des anomalies
2 min de lecture

Pôle Emploi : 10% des annonces présentent des anomalies

ÉDITO - Après les radiations, les méthodes de recensement des chômeurs et la qualité des formations, une polémique enfle sur la fiabilité des offres d'emploi proposées sur le site Pôle Emploi.

Un entretien d'embauche à Pole Emploi
Un entretien d'embauche à Pole Emploi
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Pôle Emploi : 10% des annonces présentent des anomalies
04:17
Pole Emploi : 10% des annonces présentent des anomalies sur le site
03:49
Éric Vagnier & Loïc Farge

Faut-il se méfier des annonces que l'on trouve sur le site de Pole Emploi ? Les chiffres du chômage pour le mois de juin seront publiés ce mardi 25 juillet à 18 heures. Des offres d'embauche, il y en a sur le site de Pôle Emploi (environ 600.000 en permanence), mais c'est devenu l'objet d'une polémique. La CGT affirme qu'une offre sur deux cache une entourloupe. Pole Emploi a fait une contre-enquête en procédant de la même façon par échantillonnage. Verdict : un peu moins de 10% des annonces présentent des anomalies.

Qui dit vrai, qui prêchent le faux ? Apparemment tout le monde est de bonne foi, mais ne prend pas les mêmes critères. Prenons un exemple qui a défrayé la chronique il y a quelques mois. Le site de Pole Emploi recherchait une masseuse naturiste. Scandale à la CGT : "On se moque des chômeurs, il y a forcément un piège derrière". Mais pour Pole Emploi, rien d'illégal : "masseur ou masseuse, c'est un métier comme un autre tout à fait reconnu". À exercer en milieu naturiste : il fallait mieux le préciser dès le départ pour qu'il n'y ait pas de mauvaises surprises après. Donc rien à redire. Pole Emploi a quand même fini par retirer l'annonce parce qu'elle choquait, mais pas pour une question de légalité.

En un mois, Pole Emploi a déjoué 2.000 tentatives de fraude aux petites annonces

Éric Vagnier

La CGT comptabilise - ce que ne fait pas Pole Emploi - les offres qui ne sont plus d'actualité. Il s'agit des offres qui sont bien réelles, mais qui ont été pourvues, sauf qu'elles restent sur le site car l'entreprise a oublié de prévenir ou ne l'a fait que tardivement. Cela représente quand même 17% des annonces (des vraies-fausses annonces, en quelque sorte). On peut globalement se fier aux annonces de Pole Emploi, mais pas à 100%.

Vous avez des offres mensongères qui passent à travers les filets de contrôle : la promesse d'un emploi qui n'est en fait qu'un stage ou une formation, la promesse d'un CDI qui s’avère être un CDD, un montant de salaire qui n'est pas exactement celui annoncé (sauf à faire des heures supplémentaires), un plein temps qui ne l'est pas tant que cela, un emploi salarié qui cache en réalité un statut d'auto-entrepreneur. Beaucoup plus grave : des annonces carrément frauduleuses où l'on vous demande de l'argent avant de vous embaucher ou des papiers d'identité qui serviront ensuite à des escrocs. En un mois, Pole Emploi a déjoué quand même 2.000 tentatives de fraude de ce genre.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/