1 min de lecture PMA

PMA : "Il faut informer les femmes sur leur liberté" pour Sylviane Agacinski

INVITÉE RTL - La philosophe a réagi à l’avis favorable du CCNE sur l’ouverture de la PMA aux femmes seules et aux couples homosexuelles.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
PMA : "Il faut informer les femmes sur leur liberté" pour Sylviane Agacinski Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et La rédaction numérique de RTL

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) s'est prononcé en faveur l'ouverture aux couples de femmes et aux femmes célibataires de la procréation médicale assistée (PMA), aujourd'hui réservée aux seuls couples hétérosexuels. Alors que cette mesure en vigueur depuis 1997 dans l’État, pourtant conservateur, d’Israël. Six Français sur dix seraient également favorables à cette mesure.

Si la philosophe Sylviane Agacinski salue le travail du CCNE, mais soulève plusieurs questions à la lecture de ce rapport. "Il faut informer les femmes sur leurs libertés", fait-elle remarquer en pointant notamment les risques liés à conservation des ovocytes. "C’est un piège parce que les grosses tardives sont des grossesses à risque", s’alarme-t-elle avant d’ajouter qu’il n’y a “pas de garantie” avec les fécondation in vitro.

Une opposition ferme à la GPA

L’ex-chercheuse à l'École des hautes études en sciences sociales tient à rappeler, à plusieurs reprises que "le comité fait une distinction entre la PMA et la GPA avec une législation renforcée". Elle s’agace devant ce qu’elle perçoit comme une "occultation, voir une censure" de l’avis du Comité sur l’interdiction renforcée de la GPA.

À lire aussi
Emmanuel Macron, lors de son déplacement en Australie, le 2 mai 2018 Emmanuel Macron
PMA : "Emmanuel Macron a raison de prendre son temps", estime Alain Duhamel

La PMA (appelée par les médecins AMP pour assistance médicale à la procréation), désigne l'ensemble des techniques médicales destinées à aider les couples infertiles à avoir un enfant, telles que la fécondation in vitro ou le don de sperme. En France, elle est aujourd'hui réservée aux couples composés d'un homme et d'une femme en âge de procréer et qui souffrent d'infertilité ou qui risquent de transmettre une maladie grave à l'enfant. Mais interdite aux mères célibataires et aux couples lesbiens.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
PMA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789134830
PMA : "Il faut informer les femmes sur leur liberté" pour Sylviane Agacinski
PMA : "Il faut informer les femmes sur leur liberté" pour Sylviane Agacinski
INVITÉE RTL - La philosophe a réagi à l’avis favorable du CCNE sur l’ouverture de la PMA aux femmes seules et aux couples homosexuelles.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pma-il-faut-informer-les-femmes-sur-leur-liberte-pour-sylviane-agacinski-7789134830
2017-06-27 21:20:38
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ayqGNNaGSi3rX_L5EKJusw/330v220-2/online/image/2017/0627/7789136232_sylviane-agacinski-a-paris-le-10-a-avril-2014.jpg