1 min de lecture Trains

Plan de relance : comment le gouvernement compte-t-il relancer le ferroviaire ?

Le plan de relance annoncé par Jean Castex comprend un volet dédié au ferroviaire. 5 milliards d'euros vont être alloués pour tenter de relancer la filière.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Comment le gouvernement compte-t-il relancer le ferroviaire ? Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Valentin Deleforterie

La moitié de la somme servira a entretenir et régénérer le réseau ferré qui en a bien besoin. La France compte 34.000 kilomètres de lignes, dont les aiguillages devraient être rénovés en priorité . Pour la plupart des spécialistes ferroviaires et syndicats, les crédits alloués à cet entretien demeurent toutefois insuffisants.

Il faut dire que le réseau est parfois très ancien. Par exemple, la ligne sur laquelle des TGV ont été bloqués dans le sud-ouest datait des années 1920. Cela ne veut pas dire que le réseau est vétuste. Ses lignes sont évidemment entretenues mais certains ouvrages ont parfois 100 ans.

Le gouvernement entend également booster le fret, pourtant boudé ces dernières années. La ligne Perpignan-Rungis, parfois surnommée "le train des primeurs", devrait pouvoir repartir rapidement. Elle était à l'arrêt depuis juillet 2019. 

De nouvelles routes ferroviaires vont aussi être ouvertes pour mettre les marchandises sur les rails et désengorger les autoroutes. À peine 9% des cargaisons sont aujourd'hui acheminées par train dans le pays. Par ailleurs, les professionnels du fret réclamaient 16 milliards d'euros ne serait-ce que pour relancer le secteur. On est encore loin du compte.

À lire aussi
Des TGV SNCF (illustration) Coronavirus France
Coronavirus et couvre-feu : pourra-t-on toujours prendre le train ?

Les voyageurs vont également avoir le droit à des changements. Le train de nuit entre Nice et Paris va redémarrer, de même que la ligne Paris-Tarbes-Hendaye. Ces deux trains seront mis en circulation d'ici 2022, d'après le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari. 

Il faut dire qu'aujourd'hui, il ne reste plus que deux lignes de nuit, l'une vers Briançon et l'autre vers Toulouse. Depuis 2016, quatre lignes ont été fermées dont Paris-Nice il y a trois ans. La fermeture avait été décidée par le gouvernement de l'époque. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Trains SNCF TGV
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants