1 min de lecture Sexisme

Pierre Ménès accusé de sexisme : l'actrice Alice Belaïdi ("Hippocrate") témoigne

L'actrice de la série "Hippocrate" a témoigné des insultes racistes et sexistes lancées à son égard par le journaliste sportif. Des allégations qui s'inscrivent dans la lignée du documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis journaliste" réalisé par Marie Portolano.

L'actrice Alice Belaïdi sur le tapis rouge du festival de Deauville le 7 septembre 2019.
L'actrice Alice Belaïdi sur le tapis rouge du festival de Deauville le 7 septembre 2019. Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Marie Zafimehy
Journaliste

"C'est grave et c'est important d'en parler". L'actrice Alice Belaïdi, interprète du personnage d'Alyson dans la série Hippocrate dont la saison 2 commence tout juste à être diffusée, a ajouté son témoignage aux nombreux autres accusant Pierre Ménès de violences sexistes et sexuelles.


Ce dernier a d'abord été mis en cause par le documentaire Je ne suis pas une salope, je suis journaliste réalisé par la journaliste sportive Marie Portolano. Dans plusieurs scènes coupées par Canal+ puis fuitées, on y voit Pierre Ménès se défendre de faits d'agressions sexuelles commis parfois en direct à la télévision. 

Interrogée par Europe 1 à ce sujet, Alice Belaïdi ne s'est pas montrée surprise. "Moi aussi j'ai été victime de propos comme 'Sale bougnoule', ou 'Salope' de la part de Pierre Ménès. Donc je me dis qu'heureusement la parole est libérée et maintenant ces gens-là tombent parce que ça suffit", s'est-elle indignée en précisant qu'elle lui avait répondu du tac-au-tac. "J'ai joué la grossophobie basique et il a très mal pris que j'ai de la répartie et que je lui réponde." 

Je trouve ça très courageux que toutes ces filles du milieu osent enfin prendre le micro.

Alice Belaïdi
Partager la citation

"Je trouve ça très courageux que toutes ces filles du milieu osent enfin prendre le micro pour parler de tout ça, parce que c'était indispensable", a ajouté Alice Belaïdi. Depuis ces révélations, Pierre Ménès a été suspendu de l'émission du Canal Football Club et la marque EA Sports a interrompu leur partenariat. De son côté, le journaliste a présenté "ses plus sincères excuses" dans un message Twitter adressé spécifiquement à ses consoeurs, Isabelle Moreau, Marie Portolano et Francesca Antoniotti.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexisme People Violences
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants