1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Pharmacies : le prix des médicaments varie de 1 à 4
4 min de lecture

Pharmacies : le prix des médicaments varie de 1 à 4

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Des médicaments (illustration)
Des médicaments (illustration)
Crédit : AFP / JEAN-PIERRE MULLER
Les Auditeurs ont la Parole du 16/12/2014
26:28

Le nombre de morts sur les routes en hausse de 10,7% en novembre

Le nombre de morts sur les routes de France a enregistré une forte hausse de 10,7% en novembre, avec 279 personnes tuées contre 252 en novembre 2013, a annoncé lundi l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR). 
L'année 2014 sera la première année de hausse de la mortalité routière après douze ans de baisse ou de stagnation. 
"En comparaison avec les onze premiers mois de 2013, les indicateurs de l'accidentalité routière enregistrent en 2014 une augmentation de: +5% de personnes tuées, +2,6% de personnes blessées, +3,6% de personnes hospitalisées", a précisé l'ONISR dans un communiqué. 
"Ce mois de novembre confirme la tendance de ces derniers mois, à savoir, une hausse de la mortalité chez les usagers vulnérables que sont les piétons, +15%, les cyclistes, +5%, et les cyclomotoristes, +9%", a souligné l'Observatoire. 
Les chiffres de novembre ont été qualifiés de "préoccupants" par le ministère de l'Intérieur, dans un communiqué. 
Sur les onze premiers mois de l'année, 3.103 personnes ont trouvé la mort sur les routes de France. 
Le gouvernement a affiché un objectif de diminuer à 2.000 le nombre de morts par an sur les routes en 2020. Il était de 3.250 en 2013, un plus bas historique. 

Faut-il plus de répression pour réduire le nombre de morts sur les routes ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

La rédaction vous recommande

Le prix des médicaments varie de 1 à 4

L'association Familles Rurales publie ce matin son Observatoire des prix des médicaments vendus sans ordonnance, qu'RTL s'est procuré.

Selon les officines, un même médicament peut être vendu 4 fois plus cher. Le serum Physiologica, est vendu 1 euro 95 dans une pharmacie, mais 8 euros dans une autre...6 euros d'écart...même chose pour l'Arnigel, une crème anti-douleur:  vous allez la trouver à 2 euros 79 dans une pharmacie, mais 8 euros 90 dans une autre... 3 fois plus cher. Des écarts de 2 à 3 ont aussi été constatés pour l'Activir, l'Immodium, , le Maalox, le Nurofen, l'Humex, le Rennie, ou l'hextril...

En réalité, il n'y a pas vraiment de pharmacie moins chère. En revanche, chacune met en avant ses produits d'appels, en promotion, 15 % moins cher devant la caisse...Donc pour faire des économies, il faudrait comparer chaque produit. Ce qui est infaisable.

Sur internet, les écarts de prix sont encore plus importants qu'en pharmacie: 4,4 fois plus cher, selon les sites. Les médicaments vendus sur internet coûtent 1 euro moins cher en moyenne qu'en pharmacie, mais c'est sans compter les frais de port de 5 à 10 euros, qu'il faut ajouter. Eté un site sur 3 néglige de vous demander de remplir une fiche détailler de vos allergies avant de vous vendre un médicament.


Prix des médicaments : les pharmaciens abusent-ils ?


Invités du débat de RTL Midi : Dominique Marmier, Président de l'Association Familles Rurales et Alain Delgutte, Président du conseil central de l'Ordre des Pharmaciens (qui représente les pharmaciens titulaires d'officine).

La rédaction vous recommande

Ségolène Royal dit souhaiter "un gel des tarifs des autoroutes en 2015"

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal souhaite "un gel des tarifs des autoroutes en 2015", alors qu'une hausse de 0,57% est prévue au 1er février dans le cadre des augmentations annuelles programmées dans leurs contrats de concession. 

La ministre de l'Ecologie "n'écarte pas l'hypothèse d'une résiliation des contrats de concession" des sociétés d'autoroute, a-t-elle en outre indiqué ce matin.

Interrogée sur le coût d'une telle résiliation, chiffrée au minimum à 20 milliards d'euros selon un rapport d'étape de la mission parlementaire sur la place des autoroutes dans les infrastructures de transport, Ségolène Royal a enjoint à "se méfier des chiffres qui sont lancés pour faire peur". 

Elle a réclamé également la mise en place d'une commission indépendante "pour dire si les augmentations de péage sont justifiées ou pas". 

"Les sociétés d'autoroute vont devoir faire un effort d'un milliard d'euros", a-t-elle enfin annoncé, ajoutant que celles-ci devaient comprendre que faire des investissements dans les infrastructures était "dans leur intérêt". 

Ces prises de position surviennent la veille de la remise du rapport d'information sur la place des autoroutes dans les infrastructures de transport. 

La rédaction vous recommande

Nous attendons vos commentaires et vos avis. A vous de jouer !

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/