1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pédophilie dans l'Église : l'évêque de Pontoise précise ses propos
1 min de lecture

Pédophilie dans l'Église : l'évêque de Pontoise précise ses propos

REPLAY / RÉACTION - Stanislas Lalanne avait déclenché une polémique en affirmant qu'il "ne saurait dire" si la pédophilie était un péché.

Monseigneur Stanislas Lalanne, l'évêque de Pontoise
Monseigneur Stanislas Lalanne, l'évêque de Pontoise
Crédit : NICOLAS MESSYASZ / SIPA
Pédophilie dans l'Église : l'évêque de Pontoise précise ses propos
00:40
Quentin Vinet & Julien Absalon

Mgr Stanislas Lalanne explique ce qu'il a vraiment "voulu dire". Après avoir déclenché une polémique pour avoir affirmé sur un réseau de radios chrétiennes francophones qu'il "ne saurait dire" si la pédophilie est un péché, l'évêque de Pontoise revoit sa copie au micro de RTL.

"Je redis clairement les choses : la pédophilie est un mal très grave. S'attaquer à des enfants fragiles, c'est extrêmement grave, c'est atroce et c'est une faute. Objectivement, c'est un péché", affirme-t-il désormais. "Ce que j'ai voulu dire, c'est que les personnes pédophiles, prêtres ou éducateurs sont souvent dans le déni parce qu'ils ont un clivage de personnalité. Ils n'ont pas toujours pleinement conscience de la responsabilité de leurs actes et des conséquences", argumente-t-il.

L'évêque assure donc que son intention n'était pas faire de faire une "banalisation" des "actes" ou de la "souffrance" liée à la pédophilie. Il s'interroge cependant sur "le niveau de responsabilité de ceux qui ont fait ces actes" et considère qu'on "ne peut pas toujours l'évaluer" et que "c'est différent pour chacun".

Les premiers propos de Stanislas Lalanne avaient choqué les victimes d'un prêtre pédophile à Lyon, affaire dans laquelle le cardinal Philippe Barbarin fait l'objet d'une enquête pour non dénonciation. Les membres de l'association Parole Libérée, qui ont contribué à la médiatisation de ces affaires, avaient alors dénoncé une "communication de l'Église de France empreinte de maladresses et d'amateurisme". Ils estimaient également que la déclaration de l'évêque de Pontoise résonnaient "de manière violente et dégradante pour les victimes d'actes de pédophilie".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/