2 min de lecture Pédophilie

Pédophilie dans l'Église : les "Légionnaires du Christ" ont fait 175 victimes

33 religieux de la congrégation des Légionnaires du Christ sont visés pour abus sexuels sur 175 mineurs. Cette annonce fait suite à la levée du secret pontifical sur les procédures internes de l'Église en cas d'abus sexuels sur mineurs.

Une personne médite devant une messe dirigée par le père Eric De Nattes pour rendre hommage aux victimes d'agressions sexuelles perpétrées par le père Preynat, le 7 novembre 2016 à l'église de Saint-Luc à Foy-les-Lyon.
Une personne médite devant une messe dirigée par le père Eric De Nattes pour rendre hommage aux victimes d'agressions sexuelles perpétrées par le père Preynat, le 7 novembre 2016 à l'église de Saint-Luc à Foy-les-Lyon. Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Âgées entre 11 et 16 ans, les victimes sont pour la plupart des garçons. Entre 1941 et 2019, ils ont été 175 mineurs agressés sexuellement par 33 membres de la congrégation des Légionnaires du Christ. Une soixantaine de garçons ont été les victimes du père fondateur de la congrégation catholique de droit pontifical, Marcial Maciel Degollado. Présente en Europe, Asie et Amérique, celle-ci a été créée en 1941. 

Trente-trois religieux sont accusés (prêtres ou diacres). "Six sont décédés, huit ont renoncé à la prêtrise, et un a quitté la congrégation", précise un rapport publié par la puissante congrégation. Dix-huit religieux sont restés dans l'ordre et quatre ont interdiction de s'approcher de mineurs.

Longtemps appréciée par le Vatican et Jean-Paul II, la congrégation comptait, en 2016, 963 prêtres, 687 séminaristes et 121 paroisses. Soixante-quatorze séminaristes, dont 81% n'étaient pas prêtres, ont également été accusés d'agressions sexuelles sur mineurs. Les membres de la Légion du Christ sont à l'origine de l'agence d'informations sur l'actualité du pape et du Saint-Siège, Zenit.org.

La congrégation affirme qu'elle avance dans un processus de "réparation et réconciliation" avec 45 victimes, tout en reconnaissant qu'elle doit encore l'étendre aux autres. Sur ces 33 personnes accusées, 14 avaient elles-mêmes été victimes des Légionnaires, ce qui met en évidence l'existence de "chaînes d'abus" où "une victime d'un Légionnaire, le temps passant, devient à son tour un agresseur".

Le fondateur menait une double vie

À lire aussi
Des policiers autour du parquet de Paris, le 20 mars 2017. (Illustration.) faits divers
Pédocriminalité : il violait de jeunes garçons en Asie sous couvert d'humanitaire

Depuis 1998, cette congrégation fait parler d'elle : mensonges, double vie, abus sexuels commis par Marcial Maciel Degollado. Décédé en 2008, celui-ci était déjà accusé d'abus sexuels en 1950. Les plaintes ont souvent été vues comme fausses pendant des années. Mais il a été prouvé, par la suite, que le fondateur abusait des enfants et des drogues. Il est également le père de deux enfants.

L'institution est depuis plusieurs années en pleine tourmente avec les révélations successives sur des scandales massifs d'agressions pédophiles commises pendant des décennies par des prêtres ou des religieux et souvent couverts par leur hiérarchie dans plusieurs pays, notamment aux États-Unis, au Chili ou en Allemagne.

Le rapport, disponible sur le site ceroabusos.org, fait suite à une commission créée en juin par le supérieur général de la congrégation, Eduardo Robles-Gil. Il a été publié alors que le pape François a levé le secret pontifical au sujet des procédures internes de l'Église pour les cas d'abus sexuels sur des mineurs, mardi 17 décembre.

Lire la suite
Pédophilie Abus sexuel Mineurs
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants