1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Passe sanitaire : comment voyager cet été en France et à l'étranger
2 min de lecture

Passe sanitaire : comment voyager cet été en France et à l'étranger

ÉCLAIRAGE - Pour voyager cet été en France ou à l'étranger, où et quand faudra-t-il présenter un passe sanitaire?

Un passe sanitaire (illustration)
Un passe sanitaire (illustration)
Crédit : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Thomas Pierre & AFP

Le passe sanitaire entre en vigueur lundi pour "les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux". Pour les plus jeunes de 12 à 17 ans inclus, il ne sera exigé qu'à partir du 30 septembre (sauf pour les liaisons avec la Corse où il s'applique déjà).

Ainsi, pour partir en train ou en car, il faudra détenir un passe valide avant de monter dans un autocar interrégional ou international, un TGV (Inoui et Ouigo), un Intercités (de jour comme de nuit) ou un train longue distance international (comme Thalys ou Lyria) au départ de la France. 

Les TER et les trains de la banlieue parisienne (Transilien) ne sont pas concernés, de même qu'Eurostar, la Grande-Bretagne ayant des règles spécifiques (voir ci-dessous). Les contrôles ne seront pas systématiques dans les trains, mais la SNCF promet un dispositif de vérification "massif", "partout et à tout moment" --à l'embarquement, pendant le trajet et à l'arrivée-- avec des agents qui porteront une chasuble ou un brassard bleus. 

En gare

Les grandes gares seront particulièrement surveillées, mais des brigades d'agents SNCF éventuellement accompagnés des forces de l'ordre pourront contrôler les passe à bord ou à l'arrivée. A titre expérimental, des contrôles pourront avoir lieu avant l'embarquement: les voyageurs auront alors un bracelet pour accéder au quai, comme en boîte de nuit.

Les agents SNCF ne demanderont pas de pièce d'identité pour vérifier qu'elle correspond au nom du passe sanitaire. Concrètement, on ne pourra pas monter dans un train grandes lignes sans passe sanitaire valide si on est contrôlé à l'embarquement. En cas de contrôle à bord, on pourra continuer son voyage mais on risque une amende de 135 euros.
La SNCF recommande d'arriver en gare avec un peu d'avance.

En covoiturage

À écouter aussi

BlaBlaCar ne peut pas imposer le passe sur les trajets entre particuliers. Mais la plateforme de covoiturage prépare "une fonctionnalité qui permettra aux covoitureurs qui le souhaitent de déclarer qu'ils bénéficient d'un passe sanitaire, afin de rassurer les personnes qui veulent voyager avec eux".

Tout comme les TER et trains de banlieue, les petits trains touristiques, autobus, tramways, métros, téléphériques et autres transports locaux ne sont pas concernés.

Prendre l'avion

Il était déjà nécessaire de présenter un certificat d'immunité ou de test négatif pour voyager en avion vers la Corse, l'outre-mer ou l'étranger. Il sera désormais impossible d'emprunter une ligne intérieure sans le passe.

Air France a mis en place une plateforme sur laquelle ses clients peuvent transmettre à l'avance leurs documents en ligne pour que leur carte d'embarquement comporte l'inscription "Ready to Fly" garantissant un embarquement rapide.

Prendre un ferry

Pour les liaisons avec la Corse en avion ou en ferry, le passe sanitaire s'applique dès 12 ans. Une déclaration sur l'honneur d'absence de symptômes est aussi exigible. Les autres liaisons par bateau ne sont pas interrégionales, et pas concernées par le passe.

Partir à l'étranger

Le passe sanitaire permet les déplacements dans tous les pays de l'Union européenne ainsi qu'au Liechtenstein, en Suisse, en Islande, en Norvège, à Monaco et en Andorre. Ces règles s'appliquent aussi pour l'outre-mer. D'autres formalités peuvent être demandées selon les pays.

Les certificats de vaccination d'avant le 25 juin doivent être convertis au format européen sur le site de l'Assurance Maladie (Ameli) ou auprès du professionnel de santé. Hors de l'Union européenne, les conditions d'entrée varient selon les pays.

Pour la Grande-Bretagne, par exemple avec Eurostar, le passe sanitaire peut servir de preuve de vaccination, mais il faut également fournir un test négatif de moins de 72 heures. Un autre test est obligatoire une fois arrivé sur place. Les non-vaccinés devront s'isoler pendant dix jours dès leur arrivée outre-Manche.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/