1 min de lecture Affaire Fillon-Jouyet

Pascal Praud : "Après le dîner de cons, le déjeuner de cons"

REPLAY / ÉDITO - Depuis plusieurs jours, l'affaire Fillon-Jouyet fait la "une" de la presse. Le journaliste s'agace.

Pascal Praud Le Praud de l'info Pascal Praud
>
Pascal Praud : "Après le dîner de cons, le déjeuner de cons" Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud Journaliste RTL

"Il y avait le Dîner de cons, il y a désormais le Déjeuner de cons", lâche Pascal Praud à propos de l'affaire Fillon-Jouyet. Comme dans la pièce, on ne sait pas qui est qui. Résumons nous ! "François Pignon... euh, François Fillon n'a pas dit un truc que Jean-Pierre Jouyet n'a pas rapporté. Version officielle", entame le journaliste.

"Version officieuse : Fillon a balancé sur Sarkozy, et Jouyet a activé la justice via l'Élysée. Il y aurait un cabinet noir", poursuit-il. Au cœur de l'affaire : le journal Le Monde qui avance avec ses deux journalistes Bob Woodward et Carl Bernstein (ou presque)". Référence aux journalistes qui ont révélé le Watergate.

Ce n'est pas le Watergate, c'est le Riendutougate

Pascal Praud
Partager la citation

"Depuis, la presse française a un complexe. Le Monde se prend pour le Washington Post, en oubliant que des hommes du Président travaillaient contre la Maison Blanche, alors que nos chers confrères prennent leurs informations à l'Élysée", poursuit Pascal Praud. 

"Parole contre parole. Mensonge contre mensonge. Avocat contre avocat. Professeur Tournesol contre Gaston Lagaffe. Et on appelle ça une affaire d'État ? Soyons sérieux. Ce n'est pas le Watergate, c'est le Riendutougate, à ne pas suivre !", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Fillon-Jouyet Polémique Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants