1 min de lecture Pas-de-calais

Pas-de-Calais : une commune enfin raccordée à l'eau potable

Le village de Sains-lès-Marquion ne fera bientôt plus figure d'exception. Les travaux pour raccorder les maisons des 350 habitant à l'eau potable ont commencé il y a quelques jours.

La commune de Sains-lès-Marquion, située dans le département du Pas-de-Calais.
La commune de Sains-lès-Marquion, située dans le département du Pas-de-Calais. Crédit : RTL
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Les premières pierres d'un chantier qui va changer la vie des habitants de Sains-lès-Marquion (Pas-de-Calais) ont été posées le 7 octobre dernier. Comme le raconte La Voix du Nord, ce petit village du Nord va enfin avoir accès à l'eau potable. La commune faisait jusqu'ici figure d'exception, et ses 350 habitants s'approvisionnaient grâce à des puits individuels. 

Une anomalie qui date de la fin de la Première Guerre mondiale, expliquent nos confrères de 20Minutes. C'est à cette époque que la plupart des villes du département ont reçu des subventions pour installer un réseau de distribution via un château d'eau. Mais Sains-lès-Marquion n'a pas bénéficié du programme et ses habitants se contentaient jusqu'ici de l'eau du puits. 

Il y a une vingtaine d’années, le maire Guy de Saint-Aubert avait déjà demandé le raccordement à l'eau potable. "Mais personne ne voulait payer", se souvient l'édile. Cette fois-ci, le million d’euros nécessaire à la tenue du chantier est pris en charge par Noréade, la régie publique du SIDEN-SIAN, le syndicat qui gère la distribution d’eau sur le territoire.

La fin des travaux prévue pour le printemps 2020

Si les travaux viennent de commencer, le village devrait être entièrement raccordé au printemps 2020. Il reste cependant une inconnue : combien des 158 foyers vont accepter de se séparer de leur puit pour avoir accès à l'eau potable et payante (contrairement aux puits). Le raccordement sera lui gratuit s'il est effectué dans les deux ans. 

À lire aussi
Un serpent (illustration) animaux
Pas-de-Calais : 15 serpents, seuls 4 en vie, retrouvés dans un appartement abandonné

Mais certains ne sont pas prêts à passer le cap. "Le problème, c’est qu’il va falloir tout modifier", explique Jean-Luc, 65 ans à La Voix du Nord. "C’est un coût et je n’ai qu’une petite retraite", poursuit-il. Car si le raccordement n'est pas obligatoire, les travaux de plomberie restent à la charge de l'habitant. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pas-de-calais Eau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants