1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Paris-Nantes : pourquoi l'avion du PSG a effectué un vol de 12 min
2 min de lecture

Paris-Nantes : pourquoi l'avion du PSG a effectué un vol de 12 min

L'avion qui a transporté la délégation du Paris Saint-Germain depuis Paris vers Nantes, a ensuite effectué, à vide, un vol de 12 min entre Nantes et Saint-Nazaire.

Un Boeing 777 d'Air France (illustration)
Un Boeing 777 d'Air France (illustration)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Paris-Nantes : pourquoi l'avion du PSG a effectué un vol de 12 min
00:06:00
Arnaud Tousch & Nicolas Georgereau - édité par Charlène Slowik

En décembre dernier, Jean-Pierre Farandou, le PDG de la SNCF défendait l'avantage écologique du train. "Je le redis en TGV, ça pollue 80 fois moins qu'un voyage en avion", a-t-il martelé. Dimanche soir, le 4 septembre, c'est un de ses lieutenants, Alain Krakovitch, qui s'en est pris au PSG en réponse à une vidéo des joueurs.

Ceux-ci se sont filmés dans l'avion pour un vol de seulement quelques minutes afin de se rendre à Nantes. "Paris-Nantes est en moins de 2h en TGV. Je renouvelle notre proposition d'offre TGV adaptée à vos besoins spécifiques", a alors répondu Alain Krakovitch. Une autre solution de transport s'offrait-elle au PSG ?

"Dans l'absolu, oui", affirme le journaliste de RTL Nicolas Georgereau avant de poursuivre "mais à partir du moment où le match était à 21h et que le club voulait rentrer rapidement après la rencontre (...) ils sont rentrés en avion". La question de la récupération des joueurs a ainsi beaucoup agité les préparateurs physiques des joueurs.

Un vol de 12 min à vide

"Aujourd'hui, ça a été établi scientifiquement que ce sujet du déplacement il faut l'évacuer le plus vite possible, c'est-à-dire rentrer le plus vite possible après le match", explique Nicolas Georgereau. Le journaliste  spécialiste des transports Arnaud Tousch précise lui que l'équipe pouvait tout à fait privatiser un train.

À écouter aussi

"La SNCF peut privatiser des trains, il y a même une équipe de 13 personnes qui est dédiée exactement pour ça", dit-il. "Au niveau des coûts, c'est pas si exorbitant que ça, on est à partir de 30.000 euros pour une privatisation", détaille le journaliste.

Mais c'est un autre trajet en avion qui a fait bondir les tenants d'une limitation des voyages en avion. En effet, le Boeing affrété par le club parisien a effectué un vol de 12 min entre l'aéroport de Nantes et celui de Saint-Nazaire, à vide. Un trajet qui interpelle mais qui a une raison spécifique : il est impossible de décoller de l'aéroport de Nantes après minuit, ce qui est possible depuis Saint-Nazaire. 

Les joueurs ont dû effectuer un peu moins d'1h de bus pour rejoindre l'aéroport de Saint-Nazaire, avant d'effectuer le vol vers Paris. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire