2 min de lecture Paris

Paris : 100 policiers en renfort dans les aéroports pour faire face à la grogne

Cent policiers vont être envoyés en renfort cet été dans les aéroports parisiens de Roissy et d'Orly, pour réduire les temps d'attente aux contrôles.

L'aéroport d'Orly
L'aéroport d'Orly Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Face à l'afflux massif de voyageurs dans les aéroports parisiens, le gouvernement a décidé d'agir pendant la période estivale. Mercredi 12 juillet, le ministère de l'Intérieur a ainsi décidé d'agir pour faire face à cette situation exceptionnelle alors que Roissy et Orly accueilleront respectivement 118.000 et 223.000 passagers pour le seul weekend du 14 juillet.

Des chiffres conséquents qui ont surtout des conséquences notables sur la qualité de voyage des passagers. Engorgement, files d'attente à rallonge, avions retardés... La grogne n'a cessé d'augmenter ces derniers jours. Le gouvernement a décidé de prendre les choses en main en annonçant le renfort de cent policiers dans les deux aéroports parisiens.

"Dès le week-end prochain (le week-end du 14 juillet, ndlr) et jusqu'au 31 août, ce sont cent policiers supplémentaires qui seront présents tous les jours sur ces deux sites pour augmenter le nombre de points de contrôle et, ainsi, réduire les délais d'attente", peut-on lire dans un communiqué publié par la place Beauvau.

Le ministère explique dès lors que ce renfort policier, issu des CRS, permettra aux "fonctionnaires de la police aux frontières de se concentrer sur les missions de contrôles transfrontières". Avec les cent policiers supplémentaires réquisitionnés, 1.400 hommes sont ainsi déployés dans les aéroports de Roissy et Orly sans compter les militaires de l'opération Sentinelle ou encore les fonctionnaires de la préfecture de police. 

Un nouveau dispositif testé fin juillet

À lire aussi
Selon Ian Brossat, "pour gagner ces élections, il faut d'abord mobiliser l'électorat de gauche dès le premier tour". politique
Elections municipales à Paris : le PCF avec le PS dès le premier tour

Et dès fin juillet, "un nouveau dispositif technique de vérification des passeports et cartes d'identité permettra, en outre, de réduire de manière significative le délai d'interrogation des bases de données". Le ministère rappelle que "l'allongement des durées de contrôle est la conséquence directe du renforcement des contrôles depuis le déclenchement de l'état d'urgence et du renforcement du contrôle aux frontières extérieures".

Depuis la mi-juin, l'attente dépasse les 60 minutes, voire 90 minutes certains jours, avait dénoncé Marc Rochet, président de la compagnie Air Caraïbes. Ce dernier s'inquiétant de "mouvements de foule" et de "passagers excédés d'être cantonnés dans les zones d'attente".

Même constat chez Transavia. De ce fait, la compagnie avait demandé à ses passagers d'arriver deux à trois heures avant le décollage. Consigne diffusée aussi par sa maison-mère Air France, qui reconnaissait toutefois que "l'encombrement récurrent des filtres de police des aéroports parisiens est un sujet majeur en cette période de grands départs". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Sécurité Aéroport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants