2 min de lecture Études supérieures

Parcoursup : 3 conseils pour bien répondre à vos propositions d'admission

ÉCLAIRAGE - Les premières propositions d'admission en étude supérieure seront visibles sur Parcoursup ce mardi 19 mai. Les lycéens vont devoir faire leurs derniers choix.

La plateforme Parcoursup (illustration)
La plateforme Parcoursup (illustration) Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Les premiers résultats sur Parcoursup seront disponibles ce mardi 19 mai en fin de journée. Pour les lycéens de Terminale et les étudiants en réorientation, ce sera l'heure des derniers choix. Ils devront répondre aux propositions d'admission faites sur la plateforme.

Quatre réponses peuvent être données : un "oui" (définitif), un "oui, si" (auquel cas l'étudiant ne sera admis en licence que s'il accepte de suivre un parcours de remise à niveau personnalisé), un "en attente" (le candidat est sur liste d'attente) ou un "non". Le candidat à lui trois choix : répondre un "oui" définitif, un "non" définitif ou "oui, mais".

La réponse du candidat est attendue dans un délai imparti. Elle permet à l'algorithme de Parcoursup d'actualiser les propositions d'admission des étudiants en redistribuant les places libérées par les premières réponses.

1. Soyez prudent

Comme le dit le proverbe, "prudence est mère de sûreté." Dans cette phase comme tout au long de la procédure, vos vœux ne sont pas classés. Autrement dit, les résultats pour un vœu ne sont pas dépendants des autres vœux que vous avez formulés. Avec la réponse "oui, si", vous vous assurez une place dans une formation sans abandonner vos autres vœux dont la réponse pourra évoluer avec le temps.

À lire aussi
L'université Paris I (Panthéon-Sorbonne) coronavirus
Les infos de 12h30 - Coronavirus : la Sorbonne veut annuler les notes inférieures à 10

Sachant cela, il vaut mieux ne jamais dire "non", sauf si vous êtes prêt à accepter définitivement un des vœux où la réponse est "oui" ou "oui, si" ou si vous savez, en raison d'un changement d'avis depuis que vous avez rempli vos vœux que vous ne voulez plus cette formation, même si vous n'étiez accepté qu'à celle-ci.

2. Soyez ouvert

Lors de la formulation de vos vœux, vous avez pu formuler des sous-vœux, qui correspondaient à une même formation dans divers lieux géographiques. Si vous êtes accepté dans une région qui n'est pas votre région d'origine, ne restez pas bloqués. Réfléchissez avant de décliner définitivement la proposition. Il existe pour les étudiants des aides à la mobilité. Le Centre national des œuvres universitaires et scolaires propose une aide de 500 euros aux étudiants boursiers admis en dehors de leur académie d'origine.

De même, si vous avez obtenu un "non" à votre vœu préféré, ne restez pas bloqué malgré la déception. Pour arriver à une même fin, il existe bien souvent plusieurs voies différentes. Ne déconsidérez donc pas vos autres vœux et prenez le temps de réfléchir auquel sera le meilleur pour vous.

3. Soyez attentif

Dernier conseil, soyez très attentif. L'algorithme de Parcoursup va tourner pour redistribuer les propositions d'affectation. Connectez-vous régulièrement à Parcoursup si vous êtes "en attente" pour un vœu qui vous tient particulièrement à cœur : si vous êtes finalement admis, vous n'aurez que quelques jours pour accepter.

Cette année, la plateforme propose d'activer un répondeur automatique à vos vœux. Vous pouvez le programmer pour qu'il accepte à votre place, en votre absence, un vœu dans lequel vous pourriez être admis. Cela peut vous permettre d'éviter un stress inutile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Études supérieures Parcoursup Éducation nationale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants