1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Panne à Montparnasse : "La SNCF n'a pas prévu ce genre de situation", regrette un syndicat
1 min de lecture

Panne à Montparnasse : "La SNCF n'a pas prévu ce genre de situation", regrette un syndicat

INVITÉ RTL - Après la panne géante qui a paralysé le trafic, le syndicat First s'inquiète des conséquences de l'informatique sur la circulation des trains.

Train de la SNCF (image d'illustration)
Train de la SNCF (image d'illustration)
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Panne à Montparnasse : l'informatisation pose-t-elle problème ? - L'invité de RTL Petit Matin
05:40
L'invité de RTL Petit Matin du 04 décembre 2017
05:38
Julien Sellier & La rédaction numérique de RTL

La SNCF va devoir s'expliquer. Alors que le trafic reprend progressivement gare Montparnasse ce lundi matin, des questions se posent sur les nouvelles installations de l'entreprise. Le bug informatique, à l'origine de la panne, est intervenu sur un tout nouveau programme qui devait permettre d'augmenter le nombre de trains au départ de la gare. 

Bernard Aubin, Secrétaire Général du syndicat First de la SNCF, s'inquiète de l'impact de ces nouvelles technologies sur la régulation du trafic. "C'est le système en entier qui plante, comme sur un ordinateur. On ne peut rien faire, c'est ce qui s'est passé à Montparnasse", explique-t-il au micro de RTL. 

Selon lui, l'informatisation de ces installations aura pour conséquence principale d'augmenter l'importance des pannes et leur durée : "La SNCF, dans la conception de ces postes, n'a pas prévu ce genre de situation. On a une confiance aveugle dans la technologie mais on ne prévoit pas de solution de secours". 

À terme, ce nouveau système informatique sera installé dans plusieurs zones de l'Hexagone, réduisant les 1.500 postes d'aiguillage à 16 centres régionaux : "Ce qui signifie que, s'il y a un bug sur un des centres régionaux, c'est toute une partie de la France qui sera paralysée", s'inquiète Bernard Aubin. "Il faut revenir au bon sens quand on créé de nouvelles installations", conclut le Secrétaire Général de First.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/