1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Ouragan Irma : Teddy Riner lance sur RTL un appel au soutien et à la solidarité
2 min de lecture

Ouragan Irma : Teddy Riner lance sur RTL un appel au soutien et à la solidarité

INVITÉ RTL - Né en Guadeloupe, le judoka appelle à la solidarité, ce jeudi 7 septembre au micro de RTL, envers les habitants des îles antillaises de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy ravagées par l'ouragan Irma.

Teddy Riner lance un appel au soutient pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy
Teddy Riner lance un appel au soutient pour Saint-Martin et Saint-Barthélemy
Daniel Gibbs : L'invité de RTL soir du 07/09/17
05:18
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

"Je suis cloué à mes téléphones pour regarder ce qu'il se passe." Son île, la Guadeloupe, a été relativement épargnée, mais Teddy Riner ne peut être insensible aux ravages qui ont eu lieu dans les voisines antillaises de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin. "Toute ma famille est aux Antilles", explique-t-il au micro de RTL ce jeudi 7 septembre.

"Il est très dur de les avoir au téléphone (...) mon père est arrivé dans la nuit là-bas. J'attends qu'il me donne les premiers signes de vie, qu'il me dise que tout va bien, que la famille va bien", raconte le judoka qui en appelle au "soutien, à la solidarité".

"J'ai beaucoup de famille, beaucoup d'amis là-bas. Je sais que ce qu'ils sont en train de vivre est très dur", déclare le judoka, qui vient de décrocher son 9e titre mondial chez les plus de 100 kg. Teddy Riner souhaite "qu'on leur porte toute notre aide pour qu'ils puissent se relever (...). Lorsqu'on voit les images, c'est dur, c'est quelque chose qui fait mal et je pense que c'est le moins qu'on puisse faire", poursuit-il, estimant, au vu des premières images et des premières informations qu'"il va falloir repartir de zéro".

Les secours basés en Guadeloupe

L'ouragan Irma a détruit une grande partie des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy mercredi 6 et jeudi 7 septembre. Un bilan provisoire fait état de quatre morts à Saint-Martin. Le chef de l'État Emmanuel Macron a prévenu qu'il fallait s'attendre à "un bilan dur et cruel" et annoncé un "plan national de reconstruction (...) le plus rapidement possible". Dès le jeudi 7 septembre, les secours ont tenté de s'organiser depuis la Guadeloupe, qui, peu sévèrement touchée, fait pour l'heure office de base arrière.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/