1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Ouragan Irma : magasins pillés à Saint-Martin, des militaires envoyés en renfort
2 min de lecture

Ouragan Irma : magasins pillés à Saint-Martin, des militaires envoyés en renfort

L'ouragan de catégorie 5 a ravagé les îles de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin, faisant au moins 8 morts et 21 blessés.

Un immeuble de Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma
Un immeuble de Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma
Crédit : Rinsy XIENG / rci.fm / AFP
Témoignage d'une habitante de Saint-Martin, Murielle, après le passage d'Irma
06:31
Témoignage de Raincy Xien, journaliste à Radio Caraïbes International
05:25
Lucie Valais

"Scène d'horreur", "cauchemar", "paysages apocalyptiques"... Après le passage de l'ouragan Irma, l'heure est au premier bilan. Les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy ont été ravagées par le cyclone de catégorie 5, qui a balayé les Antilles depuis mercredi 6 septembre, faisant au moins 8 morts et 21 blessés dans les deux îles, dévastées à 95%.

En plus des pertes humaines - dont le bilan pourrait s'alourdir - et les nombreux et considérables dégâts matériels, les témoignages de personnes présentes sur place commencent à se multiplier. Parmi eux, celui d'une journaliste de Guadeloupe 1re, Maeva Myriam Ponet, qui décrit à Saint-Martin des "scènes de pillage".

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a confirmé sur Franceinfo ce jeudi que des militaires avaient été envoyés en renfort pour sécuriser l'île de Saint-Martin. "Il y avait effectivement hier soir un certain nombre de pillages, et les forces qui étaient présentes tentaient de rétablir l'ordre", a-t-il expliqué, avant d'ajouter : "Nous avons déjà envoyé en renfort un peloton de gendarmerie qui vient de la Guadeloupe".

Ils ont tout saccagé.

Murielle, auditrice présente à Saint-Martin

Ces scènes de vols sont détaillées par plusieurs témoins présents sur place. "Tous ces gens fracassaient les seuls magasins qui n'avaient pas été abîmés avec des barres à mines, ils ont tout pillé, ils sont même allés chez Jouet Club avec des caddies. Ils ont réussi à passer dans les gravas avec leurs caddies pleins de jeux, ils ont tout saccagé", a confié une témoin présente sur place au micro de RTL.

Il faut vraiment que les forces de l'ordre débarquent.

Raincy Xien, journaliste à Radio Caraïbes International
À lire aussi

"J'ai pu voir de mes propres yeux des dizaines de jeunes se ruer dans le centre-ville pour piller les magasins. Ils sont repartis avec des cartons pleins d'écrans plats, de consoles vidéos ou même des scooters et des vêtements", rapporte Raincy Xien, journaliste à Radio Caraïbes International au micro de RTL, qui ajoute qu'il "faut vraiment que les forces de l'ordre débarquent ici pour pouvoir sécuriser l'île".

Ces scènes de pillage ne sont pas rares après le passage d'ouragans. Cette conséquence avait déjà été subie dans les rues de la Nouvelle-Orléans, après le passage dévastateur de l'ouragan Katrina en 2005 et dont les images avaient fait le tour du monde.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/