1 min de lecture Société

"Où va la France?" : "Il n'y a plus de hiérarchie de valeurs" chez les jeunes, dit El Karoui

18% des jeunes Français refusent de condamner les attentats perpétrés contre Charlie Hebdo en 2015. Une tendance inquiétante, qui s'expliquerait par une forme de "relativisme culturel" des jeunes Français

Une personne lit le numéro de Charlie Hebdo sortie à la suite des attentats de janvier 2015, le 13 janvier 2015 à Paris
Une personne lit le numéro de Charlie Hebdo sortie à la suite des attentats de janvier 2015, le 13 janvier 2015 à Paris Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
Eric Brunet édité par Benoît Collet

  

>
"Où va la France?" : "Il n'y a plus de hiérarchie de valeurs" chez les jeunes, dit El Karoui Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :

26% des Français de confession musulmane de moins de 24 ans ne condamnent pas les auteurs des attentats de Charlie Hebdo, selon un sondage Ifop Opinion. "Ces jeunes ont peut-être oublié ce qu'il s'était passé, ils avaient cinq ans de moins lors des événements", explique Hakim El Karoui, consultant à l'Institut Montaigne et ancien conseiller de Raffarin. 

"Le plus terrible est de constater qu'ils n'ont aucune conscience de ce qu'est un assassinat politique, et cela est très inquiétant", explique Hakim El Karoui. Plus surprenant, dans ce sondage, 18 % des jeunes Français en général se refuseraient à condamner les attentats de 2015, "au nom d'une forme de relativisme culturel au sein duquel il n'y a plus de hiérarchie de valeurs", poursuit celui qui milite pour la création d'un islam de France.

"La tentation de dire ils l'ont bien cherché est bien présente dans la société française, rebondit Éric Brunet. Cela nous faire courir le risque d'oublier qui nous sommes : un pays qui aime la caricature, la presse libre et dans lequel la raillerie est un trait d'humour."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Islam Jeunesse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants