2 min de lecture Emploi

Orléans : Pôle emploi organise un concours culinaire pour des demandeurs d'emploi

Une dizaine de cuisiniers amateurs et demandeurs d'emploi se sont inscrits à un concours de Pôle emplo,i à Orléans, pour décrocher un stage dans le secteur "exigent" de la restauration.

L'Atelier des chefs propose des cours de cuisine et des formations en ligne
L'Atelier des chefs propose des cours de cuisine et des formations en ligne Crédit : REMY GABALDA / AFP PHOTO / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Cette expérience a été baptisée "Les Toqués de l'emploi". Lundi 4 décembre, au Centre de formation d'apprentis (CFA) d'Orléans, onze demandeurs d’emplois sélectionnés se sont mis aux fourneaux devant un jury de professionnels de la restauration. Le but pour ces amateurs de cuisine ? Avoir un billet d'entrée dans le secteur intransigeant de l'hôtellerie et de la restauration.

Comme il l'était formulé dans l'annonce de Pôle emploi, organisateur du concours, "Les Toqués de l’emploi" offre l'"opportunité de vous révéler face à un jury de professionnels." Avant d'être sélectionné, chaque candidat a envoyé un lettre de candidature, passé des tests, été formé en hygiène. Deux mois plus tard, onze candidats se sont retrouvé sur le grill pour l'épreuve finale.

Les recettes ont été dévoilées avant le week-end, avec des tutoriels. Le lendemain matin, les candidats ont trouvé tous les ingrédients prêts à être concoctés et mitonnés. Croustillant de saumon, julienne de légumes, beurre blanc pour l'entrée, ainsi qu'un suprême de volaille, duxelles de champignons, pommes darphin et purée de potiron pour le plat, agrémenté de moutarde d'Orléans.

Le gagnant fut un ancien sommelier quinquagénaire aujourd'hui au chômage. Il a donc remporté une semaine en immersion chez un professionnel de la restauration gastronomique et d'un accompagnement de Pôle emploi dans leurs parcours. Les deux candidats qui l'ont suivi ont eu droit à la même récompense.

Un coup de pouce pour un secteur qui stagne

À lire aussi
Une femme au travail (illustration) entreprises
Discrimination au travail : le physique est un critère "fréquent", dénonce le Défenseur des droits

Ce sont deux conseillers Pôle Emploi, Claire et Laurent, qui sont à l'origine de ce concours culinaire, "pourquoi ne pas faire un concours comme on en voit à la télé ?" Pour eux, ce concept permet de susciter des vocations pour des demandeurs d'emplois qui n'ont ni diplôme, ni expérience du secteur mais sont fous de cuisine. Ce n'est d'ailleurs pas la première édition. L'expérience a déjà été tentée à Bayeux et Narbonne.

Cette idée fut également nourrie par les difficultés de recrutement que connaît le secteur dernièrement. Il est difficile pour les employeurs du secteur de l'hôtellerie-restauration de trouver du personnel qualifié en cuisine comme en salle. En 2017, les intentions d'embauche se montaient à plus de 6.000 rien que dans le département du Loiret.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Chômage Cuisine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants