1 min de lecture Sécurité

Opération Sentinelle : "À un moment donné, les gars seront trop fatigués pour continuer"

INVITÉE RTL - Pendant les fêtes de fin d'année, l'opération Sentinelle va passer de 7.000 à 10.000 hommes. Une mesure qui interroge Dominique, responsable du groupe "Info des milis" sur Facebook.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Opération Sentinelle : "À un moment donné, les gars seront trop fatigués pour continuer" Crédit Image : ROMUALD MEIGNEUX/SIPA | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Claire Gaveau

L'état d'urgence à une nouvelle fois été prolongé. Dans la nuit de mardi à mercredi, les députés ont approuvé en première lecture la cinquième prolongation de ce régime d'exception, en vigueur depuis la terrible nuit du 13 novembre où Paris et Saint-Denis ont été le théâtre d'attaques terroristes sans précédent. Une mesure qui a trouvé un écho tout particulier avec Bruno Le Roux. Le nouveau ministre de l'Intérieur a annoncé ce mercredi 14 décembre sur RTL que l'opération Sentinelle allait passer de 7.000 à 10.000 hommes pendant les fêtes de fin d'année.

"On sait que les gars sont fatigués, qu'ils font leur travail avec cœur, mais on est tous un peu sceptique face à cette opération. Sans parler des conditions matérielles", déplore Dominique, responsable du groupe "Info des Milis" sur Facebook. Des militaires sur les dents mais toujours aussi vigilants. "Ils ne sont jamais moins vigilants mais ils sont fatigués car les opérations Sentinelle se répètent et les rotations sont très courtes. Les temps de repos sont très très courts et les cadences sont difficiles", détaille-t-elle.

Surtout que cette mesure, qui est en vigueur depuis les attentats de Charlie Hebdo, dure depuis bientôt deux ans. "Je ne suis pas ministre donc je ne suis pas en capacité de dire qu'il faut que ça s'arrête mais ce que je sais, c'est qu'à un moment, les garçons seront trop fatigués pour continuer comme cela, sur ce rythme", rapporte-t-elle rappelant que les militaires ne pouvaient être comparés aux policiers. "Les opérations extérieures continuent et s'ajoutent à Sentinelle", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité Terrorisme Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants