1 min de lecture Télévision

VIDÉO - "On n'est pas couché" : Piketty s'inquiète des "relents xénophobes"

VIDÉO - Sur le plateau d'"On n'est pas couché", l'économiste s'est dit préoccupé par la montée des nationalismes générés selon lui, par la hausse des inégalités.

>
Thomas Piketty - On n'est pas couché 28 avril 2018 #ONPC Crédit Image : Capture / France 2 |
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

"Si l’aggravation des inégalités ne fait pas l’objet d’un suivi et de remèdes efficaces, elle pourrait conduire à toutes sortes de catastrophes politiques, économiques et sociales." C'est l'un des points de départ du Rapport sur les inégalités mondiales 2018, auquel a participé l'économiste français Thomas Piketty, avec de nombreux autres chercheurs dans le monde. Invité sur le plateau d'On n'est pas couché samedi 28 avril, l'auteur du livre à succès, Le Capital au XXIe siècle, a pu développer sa pensée.


"Je pense que le plus grand danger de la montée des inégalités est que si l'on n'a pas de solutions démocratiques et pacifiques, on va toujours avoir des responsables politiques qui vont essayer de trouver des coupables ailleurs : des travailleurs immigrés, des pays étrangers…", estime tout d'abord Thomas Piketty, répondant à une question de Laurent Ruquier. "Vous pouvez toujours trouver des coupables : les latinos aux États-Unis, les personnes de confession musulmane en France, la Grèce en Allemagne", énumère-t-il.

"C'est l'une des causes de la Première Guerre mondiale"

"Ce qui m'inquiète, ce sont les relents nationalistes et xénophobes qui se nourrissent des inégalités", ajoute l'économiste. Or selon lui, l'histoire montre ce que cette dynamique peut avoir de destructeur. "Je pense que le très fort niveau des inégalités qu'il y avait à l'intérieur des pays européens au début du XXe siècle, ça a contribué à la montée des tensions sociales, à la montée du nationalisme, de la concurrence entre les pays européens et c'est une des causes qui a mené à la Première Guerre mondiale", met-il en garde.

À lire aussi
Une collision entre un car scolaire et un TER a fait 6 morts à Millas, le 14 décembre 2017 pyrénées-orientales
VIDÉO - Drame de Millas : le conducteur du TER n’était pas aux commandes de son train

"On n'en est pas là aujourd'hui, mais on voit bien qu'il y a une tentation dans des pays comme les États-Unis avec Trump (…) de trouver des coupables, de stigmatiser des populations particulières, faute de trouver des solutions qui permettent d'aller au-delà de ces questions de conflit d'identité, et de trouver des façons pacifiques de réduire les inégalités", termine l'économiste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias France 2
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793203887
VIDÉO - "On n'est pas couché" : Piketty s'inquiète des "relents xénophobes"
VIDÉO - "On n'est pas couché" : Piketty s'inquiète des "relents xénophobes"
VIDÉO - Sur le plateau d'"On n'est pas couché", l'économiste s'est dit préoccupé par la montée des nationalismes générés selon lui, par la hausse des inégalités.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/on-n-est-pas-couche-les-relents-nationalistes-et-xenophobes-inquietent-thomas-piketty-7793203887
2018-04-29 03:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2Oy7HD3Mk8iFGzEYPaVI3w/330v220-2/online/image/2018/0429/7793203890_thomas-piketty-sur-le-plateau-d-on-n-est-pas-couche.JPG