1 min de lecture Éducation nationale

"On n'est pas couché" : "Les profs ont bossé comme des fous", assure Rebecca Lighieri

L'écrivaine était l'invitée de l'émission "On n'est pas couché" samedi soir. Elle a regretté que l'on critique les enseignants qui ont, selon elle, "bossé comme des fous" pendant le confinement.

Rebecca Lighieri dans "On n'est pas couché" le 13 juin 2020
Rebecca Lighieri dans "On n'est pas couché" le 13 juin 2020 Crédit : Capture d'écran France 2
photo camille
Camille Sarazin Journaliste

Invitée dans On n'est pas couché, l'écrivaine et professeure Rebecca Lighieri a tenu à défendre ses collègues. "Les profs ont beaucoup travaillé pendant le confinement", a-t-elle rappelé samedi sur France 2. 

Mercredi, au micro de RTL, le ministre de l'Éducation nationale avait annoncé qu'il pourrait y avoir des sanctions pour les enseignants qui n'ont pas assuré le suivi de leurs élèves pendant le confinement. D'après une enquête de France 2, environ 40.000 "décrocheurs" seraient concernés. 

"C’est vraiment dégueulasse, on a bossé comme des fous", s'est agacée l'autrice. "Comment peut on dire ça ? Vraiment ça me scandalise." "J’ai beaucoup d’enseignants autour de moi", a-t-elle poursuivi. "Ils ont travaillé deux fois plus que d’habitude."

De son côté, Rebecca Lighieri, qui était venue parler de son dernier livre Il est des hommes qui se perdront toujours, assure qu'elle a hâte de revoir ses élèves. Le lycée où elle enseigne est pour le moment toujours fermé pour cause de travaux. "Je n’aspire qu’à reprendre face à des élèves sur lesquels je pourrais postillonner sans qu’ils ne se sentent en danger", a-t-elle conclu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Professeurs Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants