1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Numéro Une" : dans les coulisses sexistes du CAC 40
2 min de lecture

"Numéro Une" : dans les coulisses sexistes du CAC 40

BECHDEL TEST - La rédaction de "Girls" passe au crible un film et déterminé s'il a été reçu (ou pas) au Bechdel Test. Aujourd'hui, le récit d'une ascension difficile au cœur du CAC 40.

Emmanuelle Devos dans "Numéro Une" de Tonie Marshall
Emmanuelle Devos dans "Numéro Une" de Tonie Marshall
Crédit : Pyramide Distribution
Arièle Bonte
Arièle Bonte

Emmanuelle Blachey (jouée par Emmanuelle Devos) est une femme brillante. Tellement brillante qu'elle a gravi les échelons du géant français de l'énergie puisqu'elle possède un poste à responsabilité et siège au comité exécutif. Elles sont deux collaboratrices à occuper cette position dans leur entreprise.

Alors qu'elle assiste au Women's Forum à Deauville, Emmanuelle Blachey fait la rencontre d'un réseau de femmes d'influence. À la manière d'une société secrète, ces dernières l'informent qu'une place vient bientôt se libérer à la tête d'une entreprise d'une CAC 40.

Le réseau est déterminé à aider Emmanuelle Blachey à y accéder : elle est la plus légitime à ce poste, elle serait une pionnière - la première femme PDG d'une si grosse entreprise - mais la concurrence 100% masculine va être rude.

Dans ce long-métrage en salles ce mercredi 11 octobre, Tonie Marshall s'invite dans les coulisses des grandes entreprises. Un espace où les femmes peinent à imposer leurs talents et que la réalisatrice a su retranscrire avec ingéniosité. L'occasion de faire passer à ce film sans aucun doute féministe notre pas si redoutable Bechdel Test (1).

Reçu ou recalé ?

À lire aussi

Numéro Une met en scène (au moins) deux personnages féminins identifiables : Emmanuelle blachey, Véra Jacob, Adrienne Postel-Devaux... Les femmes identifiables, influentes et puissantes, il n'en manque pas dans ce long-métrage de Tonie Marshall !

Elles parlent ensemble : le film s'ouvre très vite sur la rencontre entre Emmanuelle et Adrienne.

Leur sujet de conversation ne concerne pas un homme : en une poignée de minutes, Numéro Une pulvérise le Bechdel Test en faisant se rencontrer deux personnages féminins qui parlent de prendre la tête d'une entreprise du CAC 40.

Total : 3/3

Verdict

L'intrigue est à peine posée que le mot "féminisme" est prononcé par l'un des personnages féminins de Numéro Une. Jamais montré comme un vieux mouvement réac de femmes pyromanes, le féminisme de ce long-métrage est résolument ancré dans une réalité moderne.

Il dénonce un fait, parfaitement illustré par Tonie Marshall : l'accès à la présidence des entreprises du CAC 40 est délibérément bloqué aux femmes. On appelle cela : le "plafond de verre". 

Note finale : reçu, mention spéciale film qui vous fera réfléchir sur qui gouverne 

(1) Le Bechdel test est un outil permettant de démontrer, en seulement trois questions, à quel point certaines œuvres culturelles s'intéressent uniquement aux personnages masculins et manquent cruellement de leurs homologues féminins. Le Test se décline sur trois niveaux de questions. Une œuvre est reçue si, pour chacune de ces questions, la réponse est "oui". Facile ?

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/