1 min de lecture Nouvelle-Zélande

Les baleines échouées en Nouvelle-Zélande ont regagné le large

Après l'échouage et la mort de centaines de baleines-pilotes à Farewell Spit, en Nouvelle-Zélande, vendredi et samedi, les cétacés survivants ont pu regagner le large dimanche.

Des baleines échouées en Nouvelle-Zélande
Des baleines échouées en Nouvelle-Zélande Crédit : Tim Cuff/AP/SIPA
Maxime Magnier et AFP

Un événement tragique au dénouement heureux. Samedi 11 février, quelque 200 baleines-pilotes, qu'on appelle aussi globlicéphales, sont à nouveau venues s'échouer sur des hauts-fonds à Farewell Spit, en Nouvelle-Zélande. La veille, 416 cétacés avaient eu le même comportement inexplicable, dont la plupart sont morts. Finalement, dimanche, les animaux survivants ont pu regagner le large.

La plage de Farewell Spit se trouve dans la région de Golden Bay, dans l'extrême nord de l'île du Sud, l'une des principales îles qui forment la Nouvelle-Zélande. Après les incidents de vendredi, près de 500 volontaires avaient afflué pour tenter de sauver la centaine d'animaux survivants et de les remettre à flot.

Ce samedi, malgré les efforts de 500 de ces bénévoles pour empêcher le retour des survivantes remises à flot ainsi que l'arrivée de 200 nouvelles baleines, les cétacés se sont échoués à marée basse à environ 3 km de l'endroit où le premier groupe s'était échoué la veille.

À lire aussi
Jacinda Ardern, la première ministre néo-zélandaise, le 16 mars 2019 à Christchurch insolite
Nouvelle-Zélande : une fillette tente de corrompre la Première ministre

Un phénomène fréquent et inexplicable

Ces épisodes dramatiques, survenus à au moins neuf reprises au cours des dix dernières années à Farewell Spit, ne trouvent aucune explication scientifique certaine. "Nous ne savons pas pourquoi (le nouveau groupe de 200 baleines) est entré dans la baie", a déclaré Daren Grover, directeur général de l'organisation environnementale Project Jonah qui participe aux opérations de sauvetage. 

Les baleines "ont peut-être répondu à des signaux émis par les baleines déjà entrées. C'est très inhabituel, nous n'avons rien vu de tel auparavant", a-t-il ajouté. Selon Mike Ogle, un ranger du département de la protection de l'environnement, les animaux pourraient avoir été poussés à se diriger vers les hauts-fonds par la crainte des requins.

Finalement, dans la journée de dimanche, et grâce à la marée montante, environ 300 baleines-pilotes nageaient vers la sortie de la baie. "C'est une bonne nouvelle. Le groupe nage vers le large", a déclaré à l'AFP Andrew Lamason, du département de la Protection de l'environnement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nouvelle-Zélande Baleine Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787197976
Les baleines échouées en Nouvelle-Zélande ont regagné le large
Les baleines échouées en Nouvelle-Zélande ont regagné le large
Après l'échouage et la mort de centaines de baleines-pilotes à Farewell Spit, en Nouvelle-Zélande, vendredi et samedi, les cétacés survivants ont pu regagner le large dimanche.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/nouvel-echouage-massif-de-baleines-en-nouvelle-zelande-7787197976
2017-02-11 12:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lsn9pJDsztBP5ybXbapIPw/330v220-2/online/image/2017/0211/7787198013_des-baleines-echouees-en-nouvelle-zelande.jpg