1 min de lecture Nouvel An

Nouvel An et coronavirus : est-il autorisé d'organiser une fête chez soi ?

Les contrôles du couvre-feu devraient être renforcés le soir du 31. Cependant, en nombre limité, il n'est pas exclu de recevoir dans le respect de cette mesure sanitaire.

Coronavirus : le dispositif sera renforcé pour le Nouvel An (illustration)
Coronavirus : le dispositif sera renforcé pour le Nouvel An (illustration) Crédit : iStock / Getty Images Plus
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Le passage à l'an prochain ne sera pas comme les autres. Un couvre-feu sera en vigueur de 20h à 6h, et le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé que les contrôles seraient renforcés pour s'assurer du respect de cette mesure le soir de la Saint-Sylvestre.

Il n'y aura "pas de consignes d'indulgences", a assuré Gérald Darmanin, tandis que le Premier ministre, Jean Castex, annonçait dès le 10 décembre que le réveillon "concentre tous les ingrédients d’un rebond épidémique". 

Néanmoins, interrogé, le ministre de l'Intérieur a concédé qu'il n'était pas interdit de se réunir au Nouvel An, dès lors que l'on arrive à un lieu avant 20h et qu'on ne le quitte pas avant 6h. Le gouvernement a cependant maintenu ses préconisations données pour Noël. Les rassemblements doivent normalement être limités à six adultes tout au plus, et les gestes barrières respectés.

"Nous serons intransigeants sur les rassemblements non autorisés et les fêtes sauvages", a réaffirmé Gérald Darmanin. Plus de 100.000 policiers et gendarmes devraient être mobilisés la nuit du 31 décembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nouvel An Fête Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants