1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Nouveaux heurts entre migrants et policiers près de la "Jungle" à Calais
2 min de lecture

Nouveaux heurts entre migrants et policiers près de la "Jungle" à Calais

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

La jungle de Calais, le 5 novembre 2015
La jungle de Calais, le 5 novembre 2015
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Les auditeurs ont la parole du 11 novembre 2015
42:00
micros
La rédaction numérique de RTL

Nouveaux heurts entre migrants et policiers près de la "Jungle" à Calais

Cette nuit a été "bien plus calme" que les deux précédentes autour de la "Jungle" de Calais, où il n'y a eu aucun policier blessé, a indiqué ce matin le ministère de l'Intérieur. 
   
"ça a été bien plus calme que les nuits précédentes, car contrairement aux plus de 300 grenades lacrymogènes tirées pour pouvoir rétablir le calme, là il n'y en a eu qu'une soixantaine de tirées en début de nuit".

"Les échauffourées ont été limitées, la présence policière a permis de rétablir le calme très vite. Il n'y a eu aucune dégradation ou intrusion constatée chez les riverains et il n'y a pas eu de tentative des migrants de monter dans des camions sur la rocade comme les nuits précédentes". 
   
Dans la nuit de dimanche à lundi, seize policiers avaient été très légèrement blessés lors de heurts avec environ 200 migrants avec 300 grenades lacrymogènes utilisées et onze policiers l'avaient été dans la nuit de lundi à mardi. 
   
Près de 250 policiers étaient présents cette nuit l'entrée de la "Jungle" et dans une rue pavillonnaire, cible de violences les nuits précédentes. Des effectifs de la BAC étaient présents "pour mener éventuellement des interpellations". 

Quelque 4.500 migrants, selon les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur lundi, vivent dans  le camp de la "Jungle" situé à l'est de Calais et jouxtant la rocade portuaire, dans l'espoir de passer en Angleterre, qu'ils considèrent comme un eldorado, via le tunnel sous la Manche ou le port de Calais. 


Invité de RTL MIDI à 12h50 : Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

La rédaction vous recommande

Cérémonies du 11 novembre

Alors que François Hollande préside aujourd'hui les cérémonies de commémorations du 11 novembre, en compagnie de son prédécesseur Nicolas Sarkozy, le secrétaire d'État aux Anciens combattants est revenu sur l'importance du devoir de mémoire pour les plus jeunes générations. 

Dans le cadre du plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme adopté par l'État après les attentats de janvier, les élèves sont désormais amenés à visiter à plusieurs reprises des lieux de mémoire pendant leur scolarité. 

"Je crois que visiter des lieux de bataille ou d'internement vaut toutes les leçons d'histoire possibles, bien au delà de la commémoration du centenaire en 2018".

Interrogé sur l'entretien des tombes des anciens combattants au moment où de nombreux baux centenaires de combattants de 14-18 arrivent à leur terme, le secrétaire d'État a rappelé que l'entretien des cimetières était à la charge des communes, contrairement au monument aux morts mais que l'État pouvait venir en aide aux communes qui en font la demande. 

A l'occasion des cérémonies, un guide du Routard particulier est désormais en vente dans les librairies, c'est le Routard de la "Grande Guerre 14/18. Les chemins de mémoire". 

Un guide qui vous fait comprendre les grandes batailles et vous conseille sur les lieux les plus emblématiques à visiter.


Invité des Auditeurs ont la parole à 13h30 : Philippe Gloaguen , directeur du "Guide du Routard"

À lire aussi

Faut-il plus insister sur la guerre de 14 dans les programmes scolaires ? : La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour .

Sondage
Faut-il plus insister sur la guerre de 14 dans les programmes scolaires ?*
La rédaction vous recommande

Nous attendons vos commentaires et vos avis.

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/