2 min de lecture Incendie à Notre-Dame

Notre-Dame : un architecte plaide pour reconstruire la charpente en bois

Jeudi 23 mai, l'un des architectes des monuments historiques chargé la restauration de la cathédrale, a plaidé pour que la charpente soit reconstruite en bois.

Vue de Notre-Dame de Paris depuis l'intérieur, le 15 mai 2019
Vue de Notre-Dame de Paris depuis l'intérieur, le 15 mai 2019 Crédit : Philippe LOPEZ / POOL / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Cinq semaines après l'incendie de Notre-Dame de Paris, la question de sa reconstruction agite les spécialistes. Jeudi 23 mai lors d'une audition publique, Pascal Prunet, un des architectes des monuments historiques chargé de sa restauration, a plaidé pour que la charpente de la cathédrale soit reconstruite en bois.

"L'usage du bois est probablement la bonne solution. Pour sa souplesse notamment. Et trouver le bois n'est pas un problème. A priori tout permet de penser qu'on peut reconstruire la charpente en bois", a insisté cet architecte qui se félicite qu'ait pu être préservée "une connaissance parfaite" de cette charpente du Moyen Âge qui a brûlé le 15 avril.

Ce choix ne fait pourtant pas l'unanimité. D'autres architectes ont objecté que la reconstruction en bois prendrait trop de temps, que le bois de chêne serait difficile à trouver et long à sécher, que ce choix contribuerait à la destruction des forêts. L'acier ou le béton seraient plus pratiques, argumentaient-ils.

Il faut trouver des pierres en quantité importante

Le choix du bois n'est pourtant pas dénué de problèmes. Certains seraient d'ailleurs à traiter d'urgence, comme celui des "pierres altérées par l'incendie, les chocs et les eaux" et qui datent d'aussi loin que 1170. "Il faut retrouver des pierres en quantités assez importantes", "rechercher les pierres de substitution, rapidement", estime Pascal Prunet, qui suggère de "rouvrir des carrières de pierres du bassin parisien, le plus près étant le mieux".

À lire aussi
Vue de Notre-Dame de Paris depuis l'intérieur, le 15 mai 2019 Incendie à Notre-Dame
Les actualités de 7h30 - Notre-Dame : une première messe deux mois après l'incendie


Une "autre approche assez compliquée" concerne l'étaiement des arc-boutants, qui ont 15 m de portée, 50 cm de large en moyenne. "Le moindre déséquilibre du voûtement peut entraîner leur chute", a-t-il dit. Ce côté léger de Notre-Dame fait partie de sa "grâce", a souligné l'architecte. Concernant les vitraux hauts qui ont été déposés, il s'est félicité que "la plupart ne soient pas dégradés" même s'il "faudra les restaurer".

Quoi qu'il en soit, "c'est une question de semaines voire de mois, pour finir la phase de consolidation". Seulement alors on pourra "entrer dans la phase pleine du diagnostic" avec la possibilité de monter sur les voûtes, a-t-il précisé. "Il y a dans ce chantier un formidable champ d'acquisition de connaissances dont il faut saisir l'opportunité", a d'ailleurs insisté l'architecte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Incendie à Notre-Dame Notre-Dame de Paris Architecture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797692869
Notre-Dame : un architecte plaide pour reconstruire la charpente en bois
Notre-Dame : un architecte plaide pour reconstruire la charpente en bois
Jeudi 23 mai, l'un des architectes des monuments historiques chargé la restauration de la cathédrale, a plaidé pour que la charpente soit reconstruite en bois.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/notre-dame-un-architecte-plaide-pour-reconstruire-la-charpente-en-bois-7797692869
2019-05-23 17:14:55
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MutfxNPyrEwNzkVjwLfX0Q/330v220-2/online/image/2019/0523/7797692870_vue-de-notre-dame-de-paris-depuis-l-interieur-le-15-mai-2019.jpg