1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Normandie : la nouvelle vie rurale de jeunes diplômés de grandes écoles
2 min de lecture

Normandie : la nouvelle vie rurale de jeunes diplômés de grandes écoles

REPORTAGE - Une dizaine de jeunes diplômés ont abandonné grandes villes et emplois stressants pour se réunir en Coop des territoires et tenter de redynamiser le secteur.

L’auberge partagée El Capitan, à Athis Val de Rouvre, dans l’Orne.
L’auberge partagée El Capitan, à Athis Val de Rouvre, dans l’Orne.
Crédit : Agathe Landais
Normandie : la nouvelle vie rurale de jeunes diplômés de grandes écoles
00:04:26
Agathe Landais - édité par Florine Boukhelifa

En Normandie, le village d'Athis-Val-de-Rouvre, situé à une heure de Caen, a accueilli il y a quatre ans une dizaine de jeunes venus des grandes villes. Ces derniers, très engagés dans la cause environnementale et lassés par la vie à 100 à l'heure ont décidé de s'y installer pour se rendre utile, et tenter de redynamiser cette zone rurale.

Ces jeunes vivent dans leur auberge partagée, une maison de 400m² appelée "El Capitan" dans laquelle ils accueillent d'autres personnes qui, comme eux, veulent fuir les grandes villes. "On peut accueillir une quinzaine de personnes", indique Élise, 28 ans, qui a connu la Coop des territoires en venant passer quelques jours dans le secteur et n'est finalement jamais repartie.

Diplômée d'un Master économie et finance, la jeune femme était chargée d'affaires dans une banque, avant de partir travailler dans les fermes et les vignes pendant quatre mois. "J'étais dans un bureau huit heures par jour et vendre des produits financiers ne me correspondait plus, je n'étais pas en accord avec mes valeurs", explique Élise, désormais "plus heureuse" et "animée" par ce qu'elle fait.

"Je ne me voyais vraiment pas bosser dans une grosse entreprise qui conforte un modèle auquel je ne crois pas et que j'aspire à changer", abonde Albane, diplômée d'une grand faculté parisienne en économie et gestion. La jeune femme de 25 ans, qui a "vraiment besoin que (son) travail soit en raccord avec (ses) valeurs", a alors abandonné sa vie urbaine il y a deux ans et ne regrette en rien d'avoir renoncé au statut social et au salaire de sa profession initiale.

Une quarantaine de jeunes diplômés installés

À lire aussi

Grâce à cette société coopérative, ces jeunes bâtissent des projets très concrets. L'un d'entre eux, Alterfix, consiste par exemple à trouver des repreneurs pour des agriculteurs âgés qui veulent prendre leur retraite.

"Un camp qui va permettre d'accueillir les personnes qui ont envie de s'installer en production agricole et de les lier avec des agriculteurs pour présenter leur parcours et leur travail", est alors mis en place, détaille Benoni, chargé de piloter cette initiative. "On fait également intervenir des spécialistes de l'accompagnement à l'installation agricole pour apporter leur soutien technique dans les définitions des projets", ajoute le jeune homme.

Parmi ces agriculteurs, Thierry Salles, 59 ans, qui ne parvient pas à trouver de repreneur pour son exploitation de 60 vaches laitières. "J'ai fait déjà beaucoup de démarches pour trouver de la main-d'œuvre, mais personne ne vient. C'est assez frustrant à mes yeux parce que j'aimerais bien souffler", explique-t-il. L'homme, qui s'est donné trois ans maximum pour partir à la retraite, reste persuadé qu'il trouvera bientôt la perle rare.

Alors que la moitié des fermes vont être à reprendre d'ici dix ans en France, les initiatives comme celles de la Coop des territoires essayent de trouver des solutions.

En attendant, l'installation de ces jeunes a "incontestablement" permis de redynamiser le secteur, estime Gaëlle Pioline, maire adjointe de Flers, la commune voisine. "Tous ces jeunes gens diplômés qui viennent accompagner de nombreux projets est un plus", assure-t-elle. La région, très dynamique sur le plan économique, a parfois du mal à attirer les jeunes des grandes écoles, "souvent par préjugés", selon l'élue.

Au total, une quarantaine de personnes ont découvert le secteur grâce à aux événements organisés par ces jeunes de la coop des territoires.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/