1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Nord : comment la maison Solstiss a vécu ces derniers mois ?
2 min de lecture

Nord : comment la maison Solstiss a vécu ces derniers mois ?

REPORTAGE - La maison Solstiss, qui fabrique la célèbre dentelle de Caudry, a été mise à l'honneur lors d'une exposition à l'Élysée avant de faire face à la pandémie de coronavirus.

La dentelle Caudry de la maison Solstiss mise à l'honneur de l'exposition "made in France" de l'Élysée, les 18 et 19 janvier 2020.
La dentelle Caudry de la maison Solstiss mise à l'honneur de l'exposition "made in France" de l'Élysée, les 18 et 19 janvier 2020.
Crédit : Franck Antson
Nord : comment la maison Solstiss a vécu ces derniers mois ?
05:41
Franck Antson

Le 16 janvier dernier, RTL vous proposait un reportage consacré à la célèbre dentelle de Caudry, fabriquée tout près de Cambraix. Elle a eu, cet hiver, les honneurs d'une exposition à l'Élysée en compagnie de 120 autres produits fabriqués en France. Fierté du Nord, la dentelle de Caudry est fabriquée par l'entreprise Solstiss et est destinée à la mode haute-couture.

Près de six mois après, RTL est retournée dans l'usine auprès de son directeur. Première question : est-ce que le déplacement à l’Élysée avec d’autres entreprises "made in France" a été profitable ? Il est pour l’instant difficile de mesurer les retombées commerciales après ce rendez-vous avec le Président Macron, mais les messages ont été passés pour la défense de cette filière haute couture française, et le savoir-faire de cette dentelle Leavers.

Il y a quelques jours, le gérant de Solstiss, Christophe Machu, a reçu un message de la Direction générale des entreprises qui devrait lancer un plan d’action face à la concurrence asiatique. Un soutien qui sera le bienvenu dans un contexte difficile.

Préserver les emplois avant tout

Cette entreprise textile, mise à l’arrêt pendant la crise du coronavirus, n’a pas pu redémarrer complètement. Les métiers à tisser ont été stoppés mi-mars et n’ont pas encore tous été relancés. Le personnel nordiste a été mis au chômage partiel. L’activité reste au ralenti chez les clients en haute couture, les commandes repartent tout doucement nous confirme Christophe Machu.

À lire aussi

Ce patron est en tout cas bien décidé à conserver tout son personnel, un tiers seulement des salariés a été rappelé, les autres restent encore à la maison au chômage partiel. L’entreprise ne va fermer que 15 jours cet été, pour être prête à répondre à toutes les demandes. La survie de la dentelle de Calais-Caudry est toujours en jeu.
 
Pendant la période de confinement, l'entreprise ne s'est pas reconvertie dans la production de masques. Cela aurait été trop coûteux d'en fabriquer. "J’ai bien fait", confiait l’un des dirigeants quand il voit qu’aujourd’hui certaines sociétés ont du mal à écouler leurs stocks. En revanche, un partenariat a été noué avec un jeune créateur qui décore ses masques avec cette dentelle de haute qualité.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/