1 min de lecture Environnement

Nicolas Hulot va grimper au sommet d'une éolienne dans la Sarthe

En déplacement dans les élevages de volailles de Loué, dans la Sarthe, le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot va grimper ce lundi 8 janvier au sommet d'une éolienne, à 95 mètres de hauteur.

ecologie C'est notre Planète Virginie Garin
>
Nicolas Hulot va grimper au sommet d'une éolienne dans la Sarthe Crédit Image : AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

Nicolas Hulot va grimper ce lundi 8 janvier, avec un monte-charge (une sorte d'ascenseur qui va le conduire dans la nacelle), au sommet d'une éolienne. Au sommet d'une éolienne, on a une vue imprenable. Le ministre de la Transition écologique et solidaire va pouvoir admirer les milliers de poulets des fermiers de Loué.

Nicolas Hulot veut mettre en valeur cet exemple : celui d'agriculteurs qui ont décidé de produire leur énergie. On dit souvent que l'élevage contribue au réchauffement du climat. C'est vrai.

Les fermiers de Loué, il y a cinq ans, ont pris les choses en main. Ils ont calculé combien il fallait d'énergie pour élever un poulet, du chauffage au couvoir, jusqu'au frigidaire pour transporter les cuisses au supermarché. Ils ont multiplié par le résultat par le nombre de leurs volailles.

Financement participatif

Ils ont décidé pour compenser d'installer des panneaux solaires et six éoliennes. Ils ont fait appel au financement participatif. Pas de banque, mais tous les habitants qui étaient autour de élevages. Quelque 600 particuliers volontaires ont versé entre 200 et 5.000 euros, sous forme de prêt, avec un taux qui leur rapporte trois plus qu'un livret A. Les six éoliennes seront amorties en vingt ans.

À lire aussi
l'oréal
Climat : "les entreprises font partie de la solution", selon le DG de l'Oréal France

Nicolas Hulot veut montrer en exemple ce type de financement local pour produire une énergie qui va bien avec les agriculteurs. Comme eux, elle dépend de la météo.

Depuis une semaine, avec les tempêtes, les éoliennes de Loué tournent à plein régime. En France, l'énergie du vent a représenté ces jours 12% de notre production d'énergie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Nicolas Hulot Énergie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants