2 min de lecture Environnement

Neige et réchauffement climatique : quel avenir pour les stations de ski ?

Si la neige précoce a déjà permis l’ouverture de certaines stations de ski, les professionnels du secteur s’inquiètent pour l’avenir. Face au réchauffement climatique, certains se demandent si l'on pourra encore profiter de la neige dans trente ans.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Neige et réchauffement climatique : quel avenir pour les stations de ski ? Crédit Image : RAYMOND ROIG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Maeliss Innocenti

C’est une conséquence inattendue du réchauffement climatique. La comédie les Bronzés font du ski pourrait devenir un film de science-fiction. En effet, au début du mois de novembre, l’association des domaines skiables de France a sonné la mobilisation générale

En première ligne face au réchauffement climatique : la hausse des températures et la fonte des glaciers menaceraient les 120.000 emplois dépendant du secteur de la montagne et de la fameuse phrase "mais où est-ce que j’ai mis mon forfait moi ?".

Selon une étude scientifique publiée en avril dernier, après 2050, aucune station française ne serait en capacité à offrir du ski sans neige de culture. Oui, il y a de la neige actuellement mais ensuite ? Beaucoup de critères polluant entrent en jeu. Par exemple, les voitures individuelles qui bravent les pentes jusqu’à la station : privilégier les transports en commun serait préférable. C’est contraignant, mais c’est un geste qui pourrait avoir un impact rapide.

Le secteur des sports d'hiver condamné ?

Les stations réfléchissent aux problèmes climatiques mais les professionnels ont mis un peu de temps à comprendre que le futur ressemblerait à une piste noire. En 2011, la Cour des comptes encourageait les 350 stations de skis françaises à privilégier le développement durable

À lire aussi
Dauphins dans la mer Méditérannée environnement
Capture accidentelle de dauphin : des répulsifs sur les filets imposés par le gouvernement

En 2018, les Sages de la rue Cambon réitèrent leur avertissement et dénoncent une vision à court terme, traduction : mettre son destin entre les mains des canons à neige ne réglera pas la situation. C’est tellement gourmand en eau qu’il faudrait mieux s’acheter de la peinture et peindre les pentes en blanc.

Il y a toute une économie à revoir. On parle de diversification des activités. Que les séjours en montagne soient moins sportifs et plus bien-être, balade, jacuzzi, raclette. D’autres font le pari que l’avenir peut encore sourire comme la station de Serre Chevalier. Elle a décidé de produire une partie de son électricité grâce à des panneaux photovoltaïques, des mini-éoliennes et des canalisations d’eau. Coût de l’opération ? 3 millions d’euros. D’ici la moitié du siècle, il faudra choisir entre un deux-pièces à Paris ou une première étoile.

Le plus : bientôt un label bio pour les restaurants

Dès lors qu'au moins la moitié des produits qu'ils achètent pour confectionner les plats de leur carte sont biologiques, les restaurants pourront arborer ainsi le logo "AB". Seul 2,6 % des approvisionnements des établissements de la restauration commerciale ou "hors foyer" sont bio alors que le mieux manger est plébiscité. À suivre à partir du 1er janvier.

La note : 16/20 à la Côte-d'Ivoire

La Côte-d'Ivoire va planter un million d'arbres. L’ambassadeur de cette opération est l'ancien footballeur Didier Drogba. Il a lancé ce week-end une opération massive de plantation d’arbres car la Côte-d’Ivoire a vu ses forêts ravagées par la plantation de cacao depuis les années 60, il n’y en a presque plus. L’année prochaine une réunion devrait permettre de lever un milliard d’euros pour cette réhabilitation forestière. En ce moment on plante des arbres partout, le prochain transport en commun ce sera la tyrolienne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Neige Sports d'hiver
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants