2 min de lecture Vidéo

"Ne me dites pas que vous mangez encore des bébés ?", lance Isabelle Saporta

BILLET - C'est un article de "L'Obs" sur l'âge des animaux que nous mangeons qui a attiré mon attention ce jeudi 25 octobre. Une lecture, un rien masochiste...

Micro générique Switch 245x300 C'est comme ça
>
"Ne me dites pas que vous mangez encore des bébés ?" Crédit Image : AFP / archives, Jean-François Monier | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

"Ne me dites pas que vous mangez encore des bébés ?", je me souviendrai toute ma vie du regard désapprobateur du moine bouddhiste Matthieu Ricard quand j'ai osé lui dire que je raffolais des côtes d'agneau. Sacrilège ! Aussi, je n'inviterai que les carnivores masochistes à lire ce papier de L'Obs. Au début ça va, tu y apprends qu'une bonne partie des 5 millions de bovins abattus ont environ 7 ans. Du coup tu te dis, "bon, ils ont tout de même un peu profité de la vie."

Sauf que non, parce que ces vieilles vaches sont des laitières qui n'ont jamais connu qu'une vie de dur labeur avant de terminer en steak. Du coup, tu te raccroches avec la ferveur du désespoir aux poulets et aux cochons bio qui vivent un peu plus longtemps que les autres et dans de meilleures conditions.

Moi, j'avoue que ça me donnait plutôt bonne conscience. Jusqu'à ce que je demande à mon boucher l'autre jour si son poulet avait bien gambadé avant ? Et qu'il me réponde, hilare : "Je ne sais pas, vous lui demanderez !"

Ne plus manger de viande ?

Mais l'estocade m'a été portée par L'Obs, qui a vicieusement calculé l'espérance de vie des animaux qu'on mange si justement on ne les avait pas mangés... Je vous en fais donc profiter ce matin : 22 ans pour une vache qu'on va manger à 7 ans et 10 ans pour un cochon qu'on va dévorer à 6 mois. Je sais que vous penserez à moi ce midi. Bon appétit d'avance.

À lire aussi
Dans sa vidéo, le docteur Ken Remy alerte sur les dangers de ne pas respecter les gestes barrières et porter de masque (capture écran) coronavirus
VIDÉO - Coronavirus : "Ce que vous verrez avant de mourir", la vidéo-choc d’un médecin américain

C'est hyper culpabilisant. Du coup, il ne faut plus manger de viande du tout, puisque, quel que soit le mode d'élevage, tous les animaux finissent à l'abattoir... Et comme dirait le président du Sénat Gérard Larcher : "Un abattoir, ce n'est pas un refuge de la SPA". Comparaison audacieuse que je n'aurais pas osée. Mais qu'importe. 

Mangeur de viande, je m'adresse à toi ce matin. Oui, coupable de gloutonnerie carnivore, tu es et tu seras. Aussi, pour pénitence, tu mangeras un petit morceau de viande issu de nos meilleurs élevages. Et promis, ça restera notre petit secret. C'est comme ça.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Société Animaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants