1 min de lecture Var

Mort du maire de Signes : l'hommage de toute une ville à "Jeannot"

Plusieurs centaines de personnes se sont recueillies jeudi après-midi devant la mairie de Signes en hommage à "Jeannot", le maire de ce village du Var, "mort pour un tas de cailloux", en s'opposant à un dépôt de gravats sauvage.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Signes : l'hommage de la ville à "Jeannot" Crédit Image : M6Info | Crédit Média : M6Info | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Hugo Amelin

Les habitants de Signes, dans le Var, ont rendu hommage à leur maire, renversé par une camionnette lundi après-midi. Environ 400 personnes se sont réunies pour partager leur émotion après la disparition de Jean-Mathieu Michel, qui a dirigé leur ville pendant 37 ans.

La population reste choquée par cette mort accidentelle de l'élu, qui voulait verbaliser les occupants de la camionnette pour avoir déversé illégalement des gravas sur le bord de la route.

Sur une petite place, toutes les générations faisaient face au portrait de Jean-Mathieu Michel barré de noir. "Nous sommes là pour rendre un hommage à Jeannot. Pour lui dire qu'à Signes, il nous manque déjà et il va encore nous manquer. Pas besoin de faire son éloge parce qu'on le connaissait tous", a déclaré lors d'une brève allocution le premier adjoint de la commune, Alain Reichardt. La foule a ensuite entonné la Marseillaise à ce républicain convaincu.

Demain, le cercueil de Jean-Mathieu Michel fera le tour du village avant les obsèques. Des hauts-parleurs ont été installés devant l'église de Signes, qui sera certainement trop petite pour accueillir toute l'émotion de ce village meurtri.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Var Hommage Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants