3 min de lecture Décès

Décès de Joël Robuchon : les hommages pleuvent sur les réseaux sociaux

RÉACTIONS - Décédé à l'âge de 73 ans dans la nuit de dimanche 5 à lundi 6 août, le chef étoilé français a marqué plusieurs générations avec son savoir-faire exceptionnel. Florilège de réactions émues.

Joël Robuchon à Las Vegas dans le Nevada en mai 2014
Joël Robuchon à Las Vegas dans le Nevada en mai 2014 Crédit : Ethan Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Il était l'un des chefs cuisiniers les plus respectés en France et à l'international. Après la disparition tragique de Paul Bocuse en janvier dernier, le monde de la gastronomie perd une deuxième étoile. Dans la nuit de dimanche 5 à lundi 6 août à Genève, Joël Robuchon est décédé des suites d'un cancer à l'âge de 73 ans.

Une perte immense pour le monde des chefs cuisiniers, mais aussi pour tous les amoureux de la gastronomie française. Sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient à grande vitesse. Le monde de la restauration pleure ce modèle qu'est Joël Robuchon, le plus étoilé, et salue son talent dans des messages partagés publiquement. 

La gastronomie pleure une étoile disparue

À commencer par Anne-Sophie Pic, une cheffe française depuis 20 ans. Sur son compte Instagram, elle partage ce "jour de tristesse immense, puisque c’est un peu de notre histoire qui nous quitte avec ce grand visionnaire... Une étoile de plus brille désormais au firmament des grands Chefs."

À lire aussi
L'eau d'une piscine (illustration) noyade
Le nombre de noyades a doublé cet été par rapport à 2015

"La même année La France perd ses deux plus grandes icônes de la gastronomie internationale", a posté le chef Michel Sarran, aussi connu pour sa participation à Top Chef. Il ajoute : "Un grand souvenir du tournage de Top Chef à Monaco avec Joël Robuchon, un homme extraordinaire, le plus étoilé au monde. Une carrière et une vie exemplaire", et conclut par "au revoir Maître".

Parmi les grands noms de la restauration, on retrouve aussi le chef Thierry Marx qui remercie Joël Robuchon "pour ce que vous avez transmis". Philippe Etchebest s'est également confié à l'AFP : "Robuchon, c'était les valeurs du travail, de l'exigence, de l'amour du travail bien fait et de la transmission (...) Il avait aussi cette humilité qu'il savait avoir pour rayonner".
Dans le monde de la nourriture, le compte Twitter du marché de Rungis a également tenu à rendre son hommage à Joël Robuchon : "C'est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition du chef le plus étoilé au guide Michelin. Joël Robuchon, génie de la Gastronomie, restera un véritable symbole de la cuisine et du savoir-faire français".

"C'était l'un des plus grands chefs français", a partagé sur Twitter le compte du prestigieux Guide Michelin, dont il a été étoilé de nombreuses fois.

Le chef britannique et vedette d'une émission culinaire en Grande-Bretagne Gordon Ramsay regrette d'avoir "perdu le parrain du Michelin, le chef ke plus étoilé du monde, il nous maintenait tous en alerte !"

Jusqu'en Inde, où le chef Vicky Ratnani a remercié Joël Robuchon d'avoir laissé "l'héritage d'une grande cuisine et des restaurants fantastiques".

Les hommages du gouvernement et des politiques

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a lui aussi écrit un hommage : "De Paris à Shanghai, son savoir-faire érigé en art a fait rayonner la gastronomie française et continuera d’inspirer la jeune génération de chefs. Pensées à ses amis, proches et nombreux élèves."

Gérard Larcher a salué de son côté un "chef multi-étoilé" qui "aura mis son perfectionnisme au service de la gastronomie française dont il aura été un brillant ambassadeur dans le monde entier". Il se souvient de "sa célèbre purée devenue une icône". Jean-Pierre Raffarin partage son "immense tristesse". 

Gilbert Collard et Florian Philippot ont été les plus rapides à réagir. "L'art de vivre meurt aussi" avec le décès de Joël Robuchon selon le premier. Le président du parti Les Patriotes, lui, décrit le chef comme "la voix culinaire de la France dans le monde".

À gauche, c'est Martine Aubry qui rend d'abord hommage au "plus étoilé de nos chefs" qui "a contribué à enrichir notre patrimoine culinaire et à le faire rayonner dans le monde."

Les compliments de la presse étrangère

Même à l'étranger les médias semblent touchés par le décès de l'animateur de Bon appétit bien sûr. Le tabloïd britannique The Sun rappelle que ce chef "légendaire" était le mentor de Gordon Ramsay, leur star nationale dans le monde culinaire. Pour The Guardian, c'est le "chef du siècle" qui s'est éteint. Un chef "connu pour sa purée parmi de nombreux autres plats".

En Italie, la chaîne d'information italienne RaiNews regrette le décès de ce "grand chef français de renommée mondiale", un "chef symbolique de la gastronomie française".

Plus insolite, on trouve également des hommages de la Fnac qui a tenu à partager son message en souvenir du chef étoilé, ou encore Pierre Ménès qui se souvient "d'une merveilleuse discussion au salon de l'auto".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Décès People Gastronomie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794339602
Décès de Joël Robuchon : les hommages pleuvent sur les réseaux sociaux
Décès de Joël Robuchon : les hommages pleuvent sur les réseaux sociaux
RÉACTIONS - Décédé à l'âge de 73 ans dans la nuit de dimanche 5 à lundi 6 août, le chef étoilé français a marqué plusieurs générations avec son savoir-faire exceptionnel. Florilège de réactions émues.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/mort-de-joel-robuchon-les-hommages-pleuvent-sur-les-reseaux-sociaux-7794339602
2018-08-06 13:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OWDe9rLDkyB6QNyHV-PY6w/330v220-2/online/image/2018/0806/7794340224_joel-robuchon-a-las-vegas-dans-le-nevada-en-mai-2014.jpg