1 min de lecture Miss France

Miss Guadeloupe : le comité aurait proposé à la candidate évincée de "reparticiper"

Une candidate à Miss Guadeloupe a été évincée du concours pour avoir posé seins nus pour une campagne contre le cancer. La société Miss France aurait proposé à la Guadeloupéenne de "reparticiper l’an prochain".

Anaelle Guimbi, candidate malheureuse à Miss France Guadeloupe.
Anaelle Guimbi, candidate malheureuse à Miss France Guadeloupe. Crédit : Capture d'écran Instagram
benoit
Benoît Collet et AFP

Anaelle Guimbi, 20 ans, une candidate au concours de Miss Guadeloupe 2020, a été écartée de la compétition qui se tenait le 21 août pour avoir posé sein nu, a indiqué la jeune femme sur son compte Instagram, évoquant des photos faites pour la lutte contre le cancer du sein.
La société Miss France aurait proposé à la Guadeloupéenne de "reparticiper l’an prochain",  une offre déclinée par Anaëlle, a-t-elle expliqué sur NRJ, comme l'a repéré Cnews

En cause : trois photos, sein nu maquillé avec une technique de body painting, pour une campagne contre le cancer du sein, explique celle qui était candidate à la succession de Clémence Bottino, Miss Guadeloupe 2019 devenue Miss France. 

Mais ces photos "s'avèrent contraires aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu'elles sont, je m'incline, mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein", ajoute-t-elle.

Voir cette publication sur Instagram

Hello tout le monde ! Malheureusement cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien et l’amour que vous m’avez apporté ces derniers jours. J’aurais vécu cette aventure pleinement, mon seul regret sera de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir. Je souhaite bonne chance à toutes mes copines d’aventure, on forme une super belle équipe et je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. ❤️✨ Merci pour tout les filles ! Je reste persuadée que la meilleure représentera avec succès notre belle Guadeloupe ! Merci au comité @missguadeloupeofficiel , cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans ! Make up by @mistermakeupartist ❤️

Une publication partagée par Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) le

Sandra Bisson, présidente du comité Miss Guadeloupe, a précisé sur la radio Guadeloupe la 1ere, qu'il s'agissait d'"une question de réglementation" appliquée "à la lettre".

À lire aussi
Clémence Botino, Miss France 2020 coronavirus
Confinée en Guadeloupe, Miss France 2020 raconte la vie des personnes âgées à la radio


"Le comité Miss Guadeloupe a reçu une dénonciation concernant les photos de cette jeune femme. Et même s'il est évident que ces photos n'ont rien d'obscène ou d'érotique, nous avons appliqué le règlement pour éviter toute procédure à l'encontre de l'association de Guadeloupe", a expliqué Sylvie Tellier, la présidente de la société Miss France.

Sylvie Tellier s'est dite "désolée et attristée de cette situation" et a dénoncé "une société de la dénonciation" où "tout va trop vite", y compris des "accusations mensongères de racisme sur les réseaux sociaux" car "il est évident que cette jeune femme n'a pas participé à des photos vulgaires" et que la "cause est belle".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Miss France Guadeloupe Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants